Formule 1

Hamilton ne s’inquiète pas pour l’avenir de Mercedes

Malgré le changement à la tête de la marque

Recherche

Par Emmanuel Touzot

30 septembre 2018 - 10:30
Hamilton ne s'inquiète pas pour (...)

Lewis Hamiton ne s’inquiète pas de l’avenir de Mercees en Formule 1, malgré le remplacement de Dieter Zetsche par Ola Källenius l’an prochain. Ce dernier est un pur produit de la marque et le Britannique le connaît très bien puisqu’il travaillait à l’usine de Brixworth (moteurs Mercedes) il y a quelques années.

"Je connais Ola depuis que j’ai peut-être 14 ans" explique Hamilton à Sotchi.

"J’ai vu la progression d’Ola et ce qu’il a aidé à bâtir à Brixworth et sa grande contribution au conseil tel qu’il est aujourd’hui. Il est tout aussi passionné par la F1 que M. Zetsche l’est. C’est un grand fan de course et je ne m’inquiète pas pour l’avenir de Mercedes en F1."

Hamilton a tenu à féliciter Zetsche, qui l’a soutenu depuis ses débuts en karting.

"C’est quelque chose que je savais depuis très longtemps, que ce changement allait se produire. Sans Dieter et sa contribution à la F1 et à Mercedes-Benz, et son investissement important dans la F1, nous ne serions pas là où nous en sommes aujourd’hui. Et sans sa confiance et celle du conseil d’administration en ce que nous faisons ensemble, nous n’en serions pas là non plus."

Il a tenu à rappeler la différence entre Zetsche et d’autres patrons : "Les membres de conseils d’administration ne sont pas souvent des passionnés, mais ces gens sont tellement passionnés que c’est vraiment incroyable."

"Ils m’envoient des textos après chaque course, et souvent avant les courses. Ils viennent passer du temps sur beaucoup de courses au sein de l’équipe. Je sais qu’ils envoient des SMS à Toto [Wolff], par exemple, sans arrêt pendant toute la course. Ils sont super investis. C’est une bonne chose."

"En fin de compte, Dieter est vraiment une figure de proue. C’est lui qui m’a soutenu quand j’avais 13 ans. C’est le grand, grand type qui a dit : ’OK, allons-y’. J’ai toujours apprécié son soutien pendant toutes ces années, et c’est quelqu’un que j’admire vraiment."

Ron Dennis, qui a fait signer son premier contrat à Hamilton, appréciera sûrement.

expand_less