Formule 1

Hamilton est satisfait du travail accompli chez Mercedes

Toutes les vérifications d’usage sont terminées

Recherche

Par Emmanuel Touzot

27 février 2017 - 19:49
Hamilton est satisfait du travail (...)

Lewis Hamilton a pris le relais de Valtteri Bottas cet après-midi et Mercedes en a profité pour modifier la voiture et lui ajouter le fameux aileron de requin sur le capot moteur. Tout comme son équipier, Hamilton a pu enchaîner les tours et a rendu cette journée très productive.

"La journée a été positive, nous avons énormément tourné et ramené beaucoup de données" a déclaré l’Anglais à Nextgen-Auto.com, vraisemblablement satisfait. "C’est la première de l’année, nous n’avons pas encore fait de travail sur l’équilibre de la voiture. Nous voulions surtout tester la fiabilité et parcourir entièrement notre liste de vérifications pour s’assurer que tout fonctionne".

Après la découverte de monoplaces impressionnantes visuellement, Hamilton n’a pas eu une surprise aussi radicale en piste, non pas parce que les voitures soient décevantes, mais plutôt parce qu’il a cherché le rythme au fil des tours : "C’est impressionnant mais j’ai surtout cherché à augmenter ma vitesse en courbe tout après tour. En tous cas, ce sont des bêtes sauvages, bien meilleures que les précédentes".

"On sent que les voitures sont plus contraignantes, les forces centrifuges sont plus élevées. On a aussi bien plus d’appui, c’est ce que les pilotes voulaient car on va plus vite en courbe. Ce sont des versions bien plus musclées des voitures que nous avions avant. On sent vraiment la différence en virage, ces séances d’essais seront un entraînement physique à part entière. Les voitures sont plus violentes lorsqu’on entre dans les virages et c’est nettement plus difficile de tenir notre cou. C’est un grand défi mais vous savez que j’adore ça".

Mercedes a parcouru 700 kilomètres aujourd’hui, soit 2.3 Grands Prix d’Espagne ! Couplé au très bon chrono de l’Anglais, ce chiffre a déjà de quoi affoler la concurrence.

"Je pense que nous sommes toujours l’équipe à battre mais il y a autant de travail pour nous que pour les autres équipes, donc nous nous concentrons surtout sur notre travail" tempère Hamilton qui explique toutefois pourquoi Mercedes fait office d’équipe à battre.

"C’est normal pour trois raisons. La première, c’est que les autres équipes voudront forcément nous rattraper, la seconde c’est que nous sommes champions du monde, et la troisième est que notre voiture est bien plus belle que toutes les autres !"

Lors de ses tours les plus rapides, Hamilton a pu comparer la nouvelle W08 avec sa devancière qui répondait à l’ancien règlement de la F1, nettement plus sage.

"Le freinage est similaire, on peut simplement freiner plus tard car on passe plus vite en courbe, c’est tout. La dégradation des pneus était supérieure auparavant. Ils ne sont pas beaucoup plus rapides en début de relais mais ils sont bien plus réguliers sur la longueur, ils ne chutent pas en performance donc on verra moins d’arrêts et moins d’erreurs de pilotage. J’ai suivi quelques voitures et comme on s’y attendait, elles sont assez difficiles à suivre de près".

Pour la deuxième journée, lui et Bottas se partageront de nouveau le volant de la Mercedes, mais c’est lui qui débutera le programme pour ensuite donner le volant à son nouvel équipier : "Je ne sais pas ce qui m’attend demain mais je pense qu’il s’agira surtout d’enchaîner le maximum de kilomètres".

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less