Formule 1

Hamilton a du mal à comparer ses 5 titres

Le 1er était spécial, le dernier une grande fierté

Recherche

Par Olivier Ferret

5 novembre 2018 - 15:00
Hamilton a du mal à comparer ses 5 (...)

Après un premier titre mondial obtenu avec McLaren en 2008, Lewis Hamilton en a ajouté 4 à son palmarès, avec Mercedes, entre 2014 et cette saison.

Bien entendu, chaque championnat est différent, mais le pilote britannique a-t-il tout de même un titre favori parmi les 5 déjà décrochés ? Et comment compare-t-il ce titre obtenu en 2018 avec les autres ?

"Je n’ai pas la plus grande des mémoires, donc se souvenir du moindre détail de ce qui s’est passé chaque année et comme c’est arrivé, c’est très difficile. Mais effectivement, à chaque fois, ça a été différent," répond Hamilton.

"Bien entendu le 1er titre est toujours spécial pour un pilote. Pour moi ça l’a été encore plus car les circonstances... on s’en souvient encore aujourd’hui, 10 ans après."

"Le gagner au Brésil, sur les terres d’Ayrton, face à un Brésilien, dans le dernier virage. Qui aurait pu imaginer un tel scénario ? C’était déjà très spécial rien que pour ça !"

"Chacun de mes titres ont demandé des choses différentes, des exigences particulières. Des capacités, des facultés d’adaptation, des approches. Ils ont tous été uniques et je pense avoir été confronté à pas mal de scénarios différents jusque-là."

Il y a ce que les fans et les journalistes peuvent voir, mais c’est loin d’être représentatif selon Hamilton.

"Il se passe tant de choses en coulisses. La Formule 1 c’est beaucoup, beaucoup de travail, pour quelques heures en piste chaque week-end. Et il y a donc beaucoup de choses qui se passent, positives ou négatives, que personne ne saura jamais. Des choses que personne ne pourrait comprendre mais ce sont des défis en plus à surmonter. Cela ajoute à la difficulté d’obtenir un titre."

"Alors pour répondre à la question, un peu, je peux déjà dire que le titre dont je suis le plus fier est celui de cette année. Parce que nous n’avons pas eu la meilleure voiture pendant une bonne partie du championnat, qu’il a fallu se battre contre une autre équipe, un autre pilote que mon équipier. Et pourtant on a eu plus de victoires, plus de poles."

Et le prochain pourrait être encore plus beau à l’écouter...

"Oui parce que j’ai vraiment adoré cette année, et je suis meilleur encore même si je vieillis. J’apprécie encore plus chaque partie de mon travail, je m’inquiète moins de certaines choses, je peux aller plus vite. C’est une sensation extraordinaire que de sentir que plus le temps passe, plus vous maitrisez les choses. Et tant que le corps suit, vous pouvez progresser."

expand_less