Hamilton : Nous étions la sale famille de Noirs

"J’ai été victime de harcèlement et j’ai détesté ça"

Recherche

Par Franck Drui

29 décembre 2016 - 11:20
Hamilton : Nous étions la sale (...)

Lewis Hamilton avait déjà évoqué son enfance difficile. Le pilote Mercedes a été victime de racisme et de rejet durant son enfance et même son adolescence.

Ses origines modestes ont été une difficulté supplémentaire pour le Britannique qui évoluait dans un sport qui demande beaucoup d´argent. Malgré tout, Hamilton a réussi à se faire un nom dans les sports moteurs, et pas n´importe lequel : avec ses trois titres de champions du monde, le pilote montre à quel point le talent et la persévérance peuvent se montrer payants.

L´homme qui va bientôt avoir 32 ans se rappelle des difficultés qu´il a eues à affronter.

« Nous étions la sale famille de Noirs, avec l´équipement dégueulasse (sic), la voiture dégueulasse et avec la remorque dégueulasse » déclare-t-il sans détour au Time Magazine.

Hamilton évoque le comportement que les parents de ses concurrents en karting ont eu à son égard.

« Des parents venaient me parler et me disaient : "tu n´es pas assez bon. Il vaudrait mieux que tu arrêtes". Ce à quoi je répondais : "je viens de battre votre fils, alors de quoi êtes-vous en train de parler ?" »

Le Britannique explique que c´est le comportement négatif des autres à son encontre qui est à l´origine de sa ténacité.

« Je me rappelle avoir dit à mon père : "est-ce que je peux apprendre le karaté ?" ».

Finalement, il est allé avec son père apprendre la boxe et s´est entrainé, alors qu´il n´avait que 6 ans.

« J´ai été victime de harcèlement et j´ai détesté ça. C´est pourquoi j´ai appris à me défendre. »

Info Formule 1

Photos

Vidéos