Formule 1

Hamilton : J’espère que la course va mieux se passer

Lewis revient sur ses problèmes avant le Grand Prix de Russie

Recherche

Par Elisabeth Nay

30 avril 2017 - 08:57
Hamilton : J'espère que la course va (...)

Lewis Hamilton est habitué depuis 3 ans à prendre son envol de la première ligne, ce qui ne sera pas le cas aujourd’hui puisqu’il s’est qualifié à la 4e place hier à Sotchi.

Un fait sur la piste a donné naissance à une polémique : alors que le Britannique était en train de mettre ses pneus à température, Nico Hulkenberg a essayé de le doubler. Afin de rester devant, Hamilton a accéléré et le pilote Renault a persisté et a réussi à passer la Flèche d’Argent.

Est-ce que ce petit duel a été la cause de la perte de temps qui a coûté cher au pilote Mercedes ? Pour le principal intéressé, la réponse est claire.

"Ҫa ne m’a définitivement pas influencé. Il m’en faut bien plus pour ça. Cela ne m’a rien fait, parce qu’au contraire de lui, je n’étais pas en train de préparer mon premier tour rapide."

Ce sont donc d’autres raisons qui expliquent le retard de Lewis Hamilton sur les Ferrari mais aussi sur son équipier, Valtteri Bottas. Reste encore à savoir lesquelles...

"Lors des qualifications, je n’ai apparemment pas été assez rapide et nous devons encore découvrir pourquoi c’est arrivé. Mais rien n’est perdu pour la course, il peut encore se passer beaucoup de choses. Au moins, je suis devant. Nous avons encore beaucoup de travail devant nous, car j’ai perdu beaucoup de temps dans le dernier secteur. Une demi-seconde est à récupérer."

Quant à la victoire, le triple champion du monde reste réaliste, tout en gardant espoir.

"Les gars de chez Ferrari sont les plus rapides, ils l’ont été lors des qualifications et le sont de manière générale en course. Cela va être intéressant, je suis impatient de voir où nous allons être. Bien évidemment, mon but est d’arriver devant. Mais, comme je l’ai dit, mes longs relais étaient plutôt mauvais vendredi. J’espère que la course va mieux se passer."

Hamilton est plutôt philosophe par rapport à sa 4e place sur la grille.

"On ne peut pas espérer que chaque week-end se passe de manière parfaite. Vendredi c’était les pneus que l’on n’arrivait pas à monter en température. Hier, on y arrivait mais la voiture était complètement différente. On a tenté de réagir avec d’autres réglages mais cela a empiré. Pourquoi ? L’équipe devra l’analyser plus en profondeur à l’usine."

"Alors je suis 4e... et c’est très dur de dépasser ici. Ferrari a au moins 5 dixièmes de mieux que moi en rythme de course si on se base sur les essais de vendredi. Alors, c’est sûr, il n’y a pas l’air d’y avoir grand chose de positif à cette heure mais nous avons essayé de transformer le négatif en positif. Qui sait ce qui va arriver ?"

A la différence des courses précédentes, Ferrari a placé ses deux voitures devant les Mercedes. Hamilton ne craint-il pas d’être bloqué, par Raikkonen par exemple ?

"Kimi a été très rapide tout le week-end et a manqué la pole de peu. Lors de la course je pense qu’il voudra jouer sa carte et je n’imagine pas un seul instant qu’il jouera le jeu de Sebastian pour le laisser partir. Kimi est dans le coup, ça va être une vraie bataille à 4."

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less