Formule 1

Hamilton : Gagner pourrait ne pas suffire

Il n’a pas son destin entièrement entre ses mains

Recherche

Par Emmanuel Touzot

1er novembre 2016 - 09:55
Hamilton : Gagner pourrait ne pas (...)

Lewis Hamilton n’est toujours pas favori pour le titre de champion du monde, malgré les deux courses qu’il vient de remporter coup sur coup face à Nico Rosberg. Ce dernier s’est imposé à neuf reprises cette saison, contre huit pour son équipier, et peut se permettre de terminer deuxième au Brésil et à Abu Dhabi pour être sacré champion.

"C’est génial de pouvoir rouler à mon meilleur niveau sans avoir de problèmes avec la voiture" a-t-il lancé. "C’est important de pouvoir montrer mon vrai rythme, comme je le fais généralement tout au long de la saison. Mais je me bats pour un objectif dont je ne sais pas si je pourrai l’atteindre. C’est un scénario inhabituel et je dois simplement attaquer. L’issue pourrait être douloureuse, tout autant qu’elle pourrait être heureuse".

"Je ne me concentre pas sur le championnat actuellement, je me concentre seulement sur la victoire et pour faire de mon mieux. Quand je suis à mon meilleur niveau, ce genre de courses se produisent. Je n’ai jamais gagné au Brésil mais je m’y rendrai avec le même état d’esprit".

Hamilton sait que le risque de perdre le titre est présent mais admet qu’il ne peut pas l’envisager concrètement. Se préparer à la défaite n’est pas une option pour l’Anglais.

"Je ne sais pas comment on peut s’y préparer, je ne m’y prépare pas mais je l’ai déjà vécu" rappelle-t-il. "J’ai perdu en 2007 et je sais que ce ne sera jamais aussi dur que cette année-là, d’autant que j’ai perdu des courses et des championnats, ce n’est pas comme si ça ne m’était jamais arrivé. Le scénario est en plus en ma défaveur, j’ai plus de risques de perdre que de chances de gagner. C’est dur mais c’est la vérité".

Celui qui vient d’égaler le nombre de victoires d’Alain Prost a enfin eu un mot pour ce dernier. Si les deux hommes ont enregistré 51 victoires, il a fallu 199 courses au Français pour y arriver contre 186 pour le pilote Mercedes.

"C’est assez irréel, c’était un objectif incroyable. Prost était un maître, et ses 51 victoires sont déjà un sacré nombre. Imaginer que Michael en a remporté 91 est incroyable. Je pense avoir gagné environ 30 courses avec Mercedes, donc ça montre que c’est la meilleure équipe et week-end après week-end je montre que c’était la bonne décision de venir, la meilleure de ma vie et de ma carrière".

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less