Formule 1

Hamilton : Ferrari a toujours une voiture capable de nous exploser

Lewis reste prudent malgré deux victoires de suite

Recherche

Par Olivier Ferret

30 juillet 2018 - 12:23
Hamilton : Ferrari a toujours une (...)

Lewis Hamilton a tenu à prévenir qu’il n’y avait rien de fait pour lui ou son équipe au championnat, après deux victoires de suite, en Allemagne la semaine passée et en Hongrie, hier.

Le Britannique reste conscient que la Scuderia n’a pas évolué à sa vraie place.

"Est-ce que je pense au titre ? Pas le moins du monde ! Seb était en tête en Allemagne, avant son erreur. Et ici, en qualifications, ils nous auraient explosé si cela avait été disputé sur le sec," rappelle Hamilton.

"Je pense qu’il est trop tôt pour commencer à penser aux trophées de la fin de la saison. Nous avons eu des hauts et des bas cette année, nous avons été devant de quelques points ou derrière de quelques points aussi."

"Il n’y aura pas un seul moment où nous pourrons penser avoir la main sur le titre tant que ça ne sera pas fait. Et il reste beaucoup de chemin, neuf courses. Beaucoup de choses peuvent arriver."

La clé de la fin de la saison ? Le développement de la voiture.

"Continuer à mettre la pression sur Ferrari, continuer à travailler. Il n’y a rien à changer, l’équipe travaille parfaitement, le moral est là. Il faut donc continuer et faire un peu mieux. Parce que Ferrari nous a explosé en qualifications à Hockenheim et, encore une fois, ils l’auraient fait ici aussi sur le sec. De quoi espérer d’autres courses sous la pluie, c’est certain !"

Hamilton admet ne pas avoir de certitudes pour la suite.

"Singapour, par exemple, c’est normalement un point faible pour nous. Mais le Hungaroring en était un aussi. Il faut donc capitaliser quand nous le pouvons et être forts là où nous devons l’être, comme à Silverstone par exemple. Cette année, c’est une de nos forces de pouvoir bien se sortir de week-ends difficiles. Mais chaque course est différente et peut réserver son lot de surprises. Je n’imaginais pas gagner la Hongrie sur le sec vendredi matin."

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less