Formule 1

HRT ne paye pas tous ses fournisseurs

Les factures trainent

Recherche

Par Olivier Ferret

6 avril 2011 - 12:18
HRT ne paye pas tous ses fournisseurs

L’équipe HRT n’est pas en bonne forme financière et les exemples le démontrant commencent à se multiplier. Par sa faute, une entreprise espagnole, Cec-SA, risque de mettre la clé sous la porte.

En cause un contrat signé par Adrian Campos avant le rachat de l’équipe par Carabante au dernier moment, avant le début de la saison 2010. Campos avait fait aménager trois camions pour l’équipe par Cec. Ces camions n’ont jamais été récupérés, ni payés.

Il y en a pour plus de 300.000 euros et Victor Mendez, le patron de Cec-SA explique qu’il a tenté un accord avec Carabante. "Pour un business familial comme le nôtre, cette perte est très lourde. On a eu une première réunion avec Jose Ramon Carabante, qui nous a assuré qu’il règlerait tout (l’an dernier). Mais depuis on a eu réunion sur réunion, la dernière il y a quelques semaines à Barcelone et aucune solution n’a été trouvée."

Le problème de Cec-SA est qu’il s’agit d’un accord verbal avec Carabante. "Nous n’avons rien de signé mais nous avons de la documentation qui prouve que tout a été commissionné par eux."

L’image de HRT en Espagne commence à en prendre un sérieux coup après le fiasco de Melbourne. La voiture n’était pas prête, tout comme elle ne l’était pas lors des essais de Barcelone. Si une petite société devait partir en faillite à cause de HRT, nul doute que la presse espagnole porterait une nouvelle estocade.

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less