HRT doit continuer d’évaluer ses améliorations à Suzuka

L’équipe espagnole n’a pas fini l’évaluation de son fond-plat

Recherche

Par

28 septembre 2012 - 13:47
HRT doit continuer d'évaluer ses (...)

L’équipe HRT continue de progresser doucement dans le classement. Le dernier week-end de course à Singapour a été positif : l’importante amélioration aérodynamique sur la F112 a porté ses fruits, permettant à Pedro de la Rosa et Narain Karthikeyan de se rapprocher de leurs concurrents.

L’Espagnol a terminé la course à la dix-septième place, tandis que son co-équipier fut contraint à l’abandon après une sortie de piste dans le trentième tour.

Au Japon, l’équipe espagnole continuera d’évaluer et d’optimiser les performances de ces améliorations sur le très sélect circuit à hauts appuis qu’est Suzuka. Pedro de la Rosa est en tout cas heureux de revenir sur un tracé qu’il apprécie.

« Suzuka est un circuit magnifique et spectaculaire ; je dirais que c’est ma piste préférée. C’est très rapide, vous avez à peiner à toucher les freins, et nous serons en mesure de mieux évaluer la différence entre le nouveau et l’ancien fond plat », déclare Pedro de la Rosa. « La piste a différentes inclinaisons, est rapide, a des virages fluides et les tours sont longs. C’est un circuit pour l’aérodynamique et la puissance où les meilleures voitures sortent du lot. J’y ai de bons souvenirs parce que j’y ai obtenu mes premières victoires en Formule 3 et Formule 3000 et c’est l’une des pistes qui m’a porté le plus chance dans ma carrière parce qu’en s’y imposant, cela vous ouvre des portes en Formule 1. J’espère aussi y réaliser une bonne performance le week-end prochain. »

Même enthousiasme pour Narain Karthikeyan, qui disputera son second Grand Prix du Japon en Formule 1 - après celui de 2005. A l’époque, profitant des conditions météorologiques changeantes lors des qualifications, il s’était classé onzième. Cela reste, à ce jour, son meilleur résultat en séance qualificative.

« Je suis vraiment impatient d’aller au Japon après n’avoir pas réussi à terminer à Singapour. Suzuka est une piste très fluide et difficile. D’un point de vue physique, elle est aussi très difficile parce qu’elle est très rapide. C’est un circuit que j’aime et où je garde de bons souvenirs. Je pense que nous allons faire un pas en avant avec la voiture comparé à Singapour et nous serons dans de meilleures conditions pour évaluer le fonctionnement du nouveau fond plat. Nous avons été assez rapides dans les dernières courses mais nous avons manqué d’un peu de chance. Mais il nous faut continuer à travailler pour maintenir cet élan positif jusqu’à la fin de saison », déclare l’Indien.

« Suzuka est un circuit avec beaucoup de tradition où j’ai roulé durant mes années en tant que pilote de Formule 1. C’est une piste assez technique qui est un véritable challenge à la fois pour la mécanique et pour le pilote, et c’est aussi un circuit très intéressant parce qu’il combine des virages rapides avec des lignes droites. Nous allons pouvoir continuer à tester et évaluer les améliorations que nous avions pour Singapour pour avoir davantage de données. Nous sommes confiants d’être en mesure de poursuivre sur notre lancée, et c’est une autre course pour continuer de progresser », ajoute de son côté Luis Pérez-Sala, le team principal d’HRT.

Info Formule 1

Photos

Vidéos