Formule 1

Grosjean surpris par les Sauber, Magnussen 11e mais sous enquête

Le Français a eu chaud en Q2

Recherche

Par Valentin Vilnius

10 novembre 2018 - 21:07
Grosjean surpris par les Sauber, (...)

Romain Grosjean, après les essais libres, pouvait espérer être « le meilleur des autres » ce samedi au Brésil. Mais le pilote français a été battu par des Sauber en pleine forme, et devra se contenter du 9e temps. Il partira néanmoins 8e suite à la pénalité de Daniel Ricciardo.

« Nous voulions être les meilleurs des autres aujourd’hui, mais les conditions n’étaient pas aussi favorables que nous l’aurions voulu. Ma voiture en Q2 était incroyable. Lors de mon premier tour chrono en Q2, au virage trois, il y a eu un court-circuit dans mon moteur, donc j’ai perdu la puissance et j’ai dû redémarrer la voiture. Je savais qu’il ne me resterait plus qu’un seul tour chrono, et c’est ce tour qui fut incroyable. Le ressenti était vraiment bon. J’étais confiant pour la Q3, mais nous avons eu du sous-virage pour une certaine raison. Je n’ai pas signé les mêmes temps, donc il faut analyser cela. Dans ces conditions, c’est très facile, avec une légère différence, de ne plus avoir le même équilibre. Nous devrions être pas mal demain. Qu’il pleuve ou non, nous ne pouvons rien y faire. »

Kevin Magnussen a de son côté une raison d’être déçu et une raison d’être inquiet. Déçu, car un Charles Leclerc impressionnant l’a éjecté au dernier moment de la Q3, alors que les conditions de piste semblaient s’être détériorées en raison des premières gouttes de pluie. Inquiet, car le Danois a été convoqué par les commissaires, qui l’ont suspecté de conduire trop lentement sur ses tours de sortie. Du même coup, la 11e place de Kevin Magnussen est actuellement en suspens.

« Je suis très déçu » confirmait-il après la séance. « C’était juste de la malchance. Nous sommes sortis en piste quand il pleuvait le plus lors de mes deux relais en Q3. Vous essayez toujours d’être sur la piste au meilleur moment, mais quand c’est ainsi, vous ne savez jamais quand il va commencer à pleuvoir. C’est difficile de savoir quand est le bon moment pour sortir. Clairement, nous l’avons loupé. Demain, il ne pleuvra pas selon les prévisions. Ce fut assez correct pour nous jusqu’à présent, c’est juste malheureux… parce que nous avions une bonne voiture aujourd’hui. Entre moi et Romain, nous aurions dû être facilement les meilleurs des autres. C’est ennuyeux… Mais voyons les points positifs que nous pourrons retirer du libre choix des pneus pour la course. »

Günther Steiner admet que les qualifications ne furent pas « parfaites » pour Haas.

« Elles étaient tout de même bonnes. Nous sommes juste sortis au mauvais moment. Cela arrive quand la météo est aussi changeante. La voiture était bonne et les pilotes ont fait du bon boulot. Ce n’est pas mauvais pour la course, je suis sûr que nous pourrons nous battre pour les points demain. »

Mise à jour à 23h10 : Magnussen a finalement écopé d’une réprimande. Il garde sa place sur la grille de départ.

expand_less