Formule 1

Grosjean contredit l’analyse de Prost

C’est la voiture qui avait un problème, pas lui !

Recherche

Par D. Thys

22 avril 2013 - 09:55
Grosjean contredit l’analyse de (...)

Le modeste début de saison de Romain Grosjean était-il dû à une faiblesse sur le plan psychologique de la part du pilote français ? Alain Prost n’avait pas hésité à avancer cette explication il y a quelques jours dans les colonnes du journal Metro.

"C’est vrai qu’il peut y avoir un problème technique sur une des voitures et pas l’autre. Mais Romain est dans une situation compliquée depuis la saison dernière et les accrochages qu’il a eus. Est-ce que depuis il est un peu plus timoré de peur de refaire les mêmes erreurs ? Est-ce que psychologiquement il est affaibli ? Il n’y a que lui qui peut répondre à ces questions," déclare Alain Prost.

Romain Grosjean ne partage pas du tout cette analyse. "Je ne l’ai pas encore vu cette année," explique le pilote franco-suisse. "J’ai un profond respect pour ce qu’il a fait, mais je pense que c’est facile de parler comme ça lorsque vous n’êtes pas sur place."

Grosjean se plaignait en effet du comportement de sa monoplace lors des trois premiers Grands Prix de la saison, mais pour la course de Bahreïn, il a eu droit à un nouveau châssis.

"On a eu un début d’année difficile en termes de performance mais beau en termes de consistance," confie Grosjean à RMC. "On a compris ce qui n’allait pas et ce qui faisait que mon feeling dans la voiture était trompé. Il n’y avait rien de mécaniquement cassé. Il fallait juste aligner des choses avec les pneus Pirelli, qui sont plus sensibles."

"Aujourd’hui, l’équipe a vraiment bien travaillé pour analyser et comprendre ce qui n’allait pas. Honnêtement, je ne peux pas vous dire la différence car c’est confidentiel, mais ça se joue à rien et mon feeling lors du premier tour que je fais samedi matin en essais libres 3, m’a fait dire dans la radio : C’est le jour et la nuit, c’est la voiture que j’aime," ajoute Romain Grosjean.

Eric Boullier, directeur de l’équipe Lotus, confirme les propos de son pilote. "Nous avons identifié un tas de petites choses qui ne fonctionnaient pas bien sur la voiture de Romain. C’est très agréable de le voir sourire à nouveau."

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less