Formule 1

Grosjean confiant pour son avenir en F1

Il veut rester encore plusieurs saisons

Recherche

Par Emmanuel Touzot

9 août 2018 - 10:43
Grosjean confiant pour son avenir (...)

Malgré des déboires en début de saison, Romain Grosjean estime qu’il peut encore rester en Formule 1 et prouver qu’il mérite sa place à long terme. Le Français assure que ses erreurs et le peu de points marqués ne sont pas représentatifs de ce qu’il est capable de faire.

"Cela n’a pas été une bonne première partie de saison, mais ce qui s’est passé dans ces courses ne fait pas tout" analyse Grosjean.

"Évidemment, je veux pouvoir marquer des points et ne pas avoir de problèmes, ce que je sais que je peux faire. Si la voiture est là où elle est aujourd’hui, ce n’est pas par miracle, il faut voir les choses dans leur ensemble."

Il revient sur sa carrière, débutée en 2009 en Formule 1 suite au licenciement de Nelson Piquet Jr, avant de revenir trois ans plus tard à temps plein dans la même structure, alors appelée Lotus.

"Je ne suis pas trop mécontent de ma carrière jusqu’à présent et je continue de croire que je peux rester en Formule 1 pendant un certain temps. Je ne me sens pas vieux et qui sait ce qui se passera en 2021, personne ne veut signer des contrats au-delà de la fin de 2020 pour l’instant."

"Voyons ce que devient la Formule 1 et s’il y a une chance ou quoi que ce soit d’autre. En ce moment, je fais partie d’une bonne équipe, je suis très fier de ce que nous faisons depuis deux ans et demi et je pense que nous avons d’autres choses à faire ensemble."

Il a effectué ses débuts à temps plein plus tard que les autres pilotes et estime que sa carrière en sera fort logiquement plus courte que celle d’un pilote arrivé à 18 ans. Il compte rester tout de même encore quelques années.

"J’ai commencé à 27 ans, donc j’ai commencé beaucoup plus tard que les autres. Si vous commencez à 18 ans et que vous restez jusqu’à 38 ans, alors vous passez à 20 ans avec 21 Grands Prix par saison, c’est plus de 420 Grands Prix. Si vous commencez à 27 ans et que vous partez à 37 ou 38 ans, cela ne représente que dix ou onze ans de carrière."

"A la fin, ce n’est pas énorme par rapport aux pilotes qui ont 18 ans et qui prennent leur retraite à 28 ans, c’est sûr que ce serait jeune pour prendre leur retraite, mais pour moi, c’est juste que j’ai eu ma première chance quand j’avais 23 ans, ça ne s’est pas bien passé et puis je suis revenu. Ça a juste pris un peu de temps."

expand_less