Formule 1

Gil de Ferran est heureux du week-end de McLaren

On se demande ce qui le satisfait...

Recherche

Par Emmanuel Touzot

8 octobre 2018 - 18:21

Les deux McLaren ont été distancées tout le week-end de course au Japon, et se sont même retrouvées derrière les Williams en qualifications. En course, elles ont fait pale figure et n’ont terminé que devant leur rivales britanniques. Cela ne semble toutefois pas inquiéter Gil de Ferran, malgré les courses anonymes de Fernando Alonso et Stoffel Vandoorne.

"Malgré notre mauvaise position de départ, la pénalité de Fernando et le fait que nous n’ayons pas marqué de points, il est juste de dire qu’aujourd’hui, c’était encore positif" persiste de Ferran. "Stoffel s’est un peu débattu lors du premier relais, mais il a terminé assez fort pour se mêler à la lutte devant lui.

"Fernando a eu un premier tour brillant et un rythme soutenu tout au long de la course, montrant ainsi son inimitable rythme de course habituel. Nous nous demandons ce qui aurait pu se passer, mais nous rentrons chez nous avec un meilleur sentiment, étant donné que nous avons vraiment battu des voitures qui ont démarré devant nous."

Apparemment satisfait de ces 14e et 15e places, il poursuit : "De plus, notre rythme de course s’est avéré une fois de plus plus supérieur à celui des qualifications. Sur une note joyeuse, je suis heureux que les fans japonais aient été récompensés par un Grand Prix du Japon très excitant et plein de dépassements. J’ai hâte de retourner à Suzuka en 2019."

expand_less