Giedo van der Garde est le héros du jour chez Caterham

Il s’est hissé en Q2

Recherche

Par D. Thys

24 août 2013 - 17:05
Giedo van der Garde est le héros du (...)

Une fois n’est pas coutume, le héros du jour chez Caterham est Giedo van der Garde. Le Néerlandais s’élancera en effet depuis la quatorzième place de la grille de départ demain à Spa.

“Quelle journée fantastique,” s’exclame Giedo van der Garde. “Je suis très content pour toute l’équipe après notre deuxième participation à une Q2. Je suis aussi ravi que nous finissions nettement devant les Marussia et de prendre le départ depuis la 14e place. Cela a été courageux de la part de l’équipe de me relancer parmi les premiers en pneus intermédiaires. Lors du premier tour, il me semblait que ce pari n’allait pas payer, mais cela s’est passé à la perfection lors de mon dernier tour, nous n’avions jamais été aussi bien placés à la fin d’une Q1. Je dois avouer que je n’ai pas vraiment cru mon ingénieur lorsqu’il m’a dit que j’étais troisième alors que je montais l’Eau Rouge dans mon tour de décélération.”

“En Q2, nous savions que si la piste restait sèche, nous pouvions viser la 14e place. Nous sommes montés en piste en pneus tendres et j’ai poussé au maximum, car la piste s’améliorait continuellement. Nous aurions peut-être fait mieux si nous nous étions élancés un peu plus tard, mais nous n’étions pas assez rapides pour viser une place en Q3. Cette quatorzième place avec plus d’une demi-seconde d’avance sur nos rivaux était notre objectif et nous l’avons atteint. C’est bien joué de la part de tout le monde dans l’équipe,” ajoute le pilote néerlandais.

Charles Pic a eu moins de chance que son équipier. “La pluie s’est mise à tomber peu avant le début de la qualification, mais elle n’était pas très forte et nous nous sommes donc élancés en pneus intermédiaires,” raconte le pilote français. “Ma première tentative avait été bonne et lorsque je suis rentré au stand, une trajectoire sèche commençait à se dessiner. J’ai malheureusement été appelé à la pesée et cela m’a fait perdre du temps. Cela m’a empêché d’avoir le temps nécessaire pour faire trois tours avec des pneus slicks et l’équipe a donc décidé de me laisser en pneus intermédiaires pour ma deuxième tentative. Malheureusement, cela n’a pas marché. Je suis bien sûr ravi pour l’équipe qui a hissé Giedo en Q2, mais maintenant je vais me concentrer sur la course. Si le temps est comme aujourd’hui, nous aurons une occasion à saisir.”

Info Formule 1

Photos

Vidéos