Formule 1

Gênée par la fiabilité, Toro Rosso n’a que peu roulé hier

Un problème semble-t-il lié au châssis selon Honda

Recherche

Par A. Combralier

16 mai 2018 - 09:00
Gênée par la fiabilité, Toro Rosso n'a (...)

Avec seulement 49 tours couverts, Toro Rosso est l’équipe qui a le moins roulé hier à Barcelone. Sean Gelael, le jeune pilote d’essais, a d’ailleurs réalisé le 12e et avant-dernier temps. Il ne cache pas avoir rencontré des problèmes de fiabilité fort malvenus…

« Tout de suite, j’ai pu remarquer la différence entre la voiture de l’an dernier et la STR13, il y a beaucoup plus d’adhérence ! Ce fut une journée un peu malheureuse pour nous en raison des problèmes que nous avons rencontrés, mais j’ai beaucoup appris et l’équipe a toujours beaucoup de données à analyser. C’est dommage de n’avoir pas pu faire plus de tours, mais c’est la course auto [sic] et nous espérons être plus productifs pour le deuxième jour des essais. »

Jonathan Eddolls, l’ingénieur de course en chef, reconnaît que Toro Rosso était pourtant arrivée aujourd’hui avec un programme « extrêmement chargé avec beaucoup de choses à tester et essayer ».

« Malheureusement, vers la fin de la matinée, nous avons eu un problème sur un radiateur qui a causé une très grosse fuite d’huile, et par précaution nous avons changé l’unité de puissance. Les mécaniciens ont fait un travail formidable pour faire revenir la voiture sur la piste. Mais Sean n’a donc pu signer un chrono représentatif. »

« Il ne nous restait plus que 20 minutes avant la fin de la journée [après le changement d’unité de puissance], et nous avons alors fait un tour d’installation avant qu’un drapeau rouge limite notre roulage à seulement deux autres tours. C’est assez décevant de voir qu’un si simple problème avec un radiateur nous a effectivement coûté une demi-journée. Donc nous n’avons pas roulé autant que nous l’aurions aimé. »

Masamitsu Motohashi, directeur technique adjoint chez Honda, comptait lui aussi « essayer de tester de nouvelles idées du côté de l’unité de puissance. »

« Malheureusement, notre temps en piste fut limité puisque nous avons dû nous arrêter dans la matinée pour changer l’unité de puissance. Nous l’avons fait par précaution, puisque nous avons vu qu’un problème, lié au châssis, aurait pu endommager certains éléments de l’unité de puissance. L’un dans l’autre, nous avons collecté des données utiles avec 50 tours couverts [49]. »

expand_less