Formule 1

Gelael ne se porte pas candidat à un baquet Toro Rosso pour 2018

Mais il aimerait bien arriver en F1 en 2019

Recherche

Par Olivier Ferret

24 septembre 2017 - 11:21
Gelael ne se porte pas candidat à un (...)

Daniil Kvyat peut, peut-être, respirer encore une année chez Toro Rosso : Sean Gelael, le pilote indonésien fortement soutenu par KFC (son père en dirige une des filiales asiatiques), ne compte pas prendre sa place en 2018.

Le pilote de 20 ans, actuellement en Formule 2 et qui va prendre part à 3 séances d’essais libres 1 encore d’ici la fin de l’année (après son premier vendredi à Singapour), vise plutôt un début en Formule 1 en 2019.

"Je réalise que j’ai besoin de bons résultats en Formule 2 une année de plus pour obtenir les points nécessaires pour la super licence de la FIA. Il ne me faut pas juste les points, il me faut signer un bon résultat au général pour convaincre," explique-t-il.

"Alors j’espère que nous pourrons faire ça en 2018. Et que le programme de tests avec Toro Rosso pourra continuer. Nous verrons alors ce que 2019 nous réserve."

Pour l’instant, Gelael occupe seulement la 15e place du championnat F2, avec pour meilleur résultat une 5e place obtenue lors de la dernière manche, à Monza.

"Oui, j’ai eu un début de saison difficile. Mon rythme a toujours été relativement bon mais les gens n’ont pas le temps de décortiquer tout ce qui se passe en F2. Ils regardent les résultats des courses. Dans mon cas, j’ai eu des problèmes de fiabilité dès le 1er jour de cette saison."

"C’est donc difficile de juger ma saison. Heureusement lors de quelques courses, lorsque je n’avais pas de problème, j’ai montré mon rythme. J’ai enfin eu un week-end propre à Monza et c’est un gros plus pour la confiance pour les deux dernières courses et, surtout, l’année prochaine."

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less