Formule 1

Gasly chez Red Bull : ‘Un grand pas à faire l’an prochain, mais rien d’impossible’

Christian Horner et Helmut Marko lui ont fait confiance après tout…

Recherche

Par A. Combralier

31 août 2018 - 11:52
Gasly chez Red Bull : ‘Un grand pas (...)

Pierre Gasly court encore pour Toro Rosso, mais il sait qu’il grimpera dans la Red Bull dès l’an prochain pour remplacer Daniel Ricciardo. Se sent-il prêt aujourd’hui pour succéder à l’Australien ?

Devant Nextgen-Auto à Monza, Pierre Gasly est apparu en réalité assez serein et confiant en sa capacité à répondre aux objectifs qui lui seront fixés l’an prochain, par le Dr Marko et Christian Horner.

« Oui, c’est un grand changement. Mais plusieurs pilotes, comme Sebastian Vettel, y sont parvenus, donc c’est possible. C’est ainsi que je vois les choses. Cela fait partie de mes objectifs en F1 : je veux arriver au sommet, et j’essaie de toujours prendre exemple sur ce genre de personnes. »

« Donc oui, c’est un grand pas à faire, mais ce n’est pas impossible d’y arriver : si Red Bull m’a fait confiance, c’est parce qu’ils croient en moi, en mon potentiel. Ils ont été heureux du travail que j’ai fait, pas seulement lors des derniers mois, mais depuis que j’ai rejoint le programme Red Bull. Je me sens bien depuis que je suis en F1, j’ai senti que je m’améliorais course après course, depuis mon premier Grand Prix en Malaisie. Bien sûr, ça allait super vite, plus que ce à quoi je m’attendais peut-être… Mais je suis excité par les défis qui m’attendent. »

« On progresse un peu dans tout avec le temps : la confiance, l’expérience… En Formule Renault 3.5. je me battais avec Carlos [Sainz] qui était avec DAMS, et DAMS était au-dessus d’Arden. Mais j’ai clairement fait des progrès dans ma gestion de course. En qualifications, ça n’a jamais été un problème, j’ai toujours été rapide. En course, avec l’expérience, j’ai bien progressé ces dernières années, notamment en roulant avec beaucoup de pilotes d’expérience. Et dans trois ans, je serai encore plus fort qu’aujourd’hui. »

Pierre Gasly a déjà franchi le pas du GP2 à la F1 avec succès, et se montre donc prêt à gravir de nouveau une marche potentiellement épineuse, en passant de Toro Rosso à Red Bull. Comment a-t-il fait pour gérer ce saut qualitatif entre les catégories junior et la catégorie suprême ?

« Il y a un niveau en F1 qui est beaucoup plus élevé que dans les autres catégories » poursuit-il. « Donc il faut être vraiment très malin, car les autres sont très malins dans leur manière de défendre, d’attaquer. Il y a beaucoup plus de respect en F1, tout le monde sait mieux gérer les espaces qu’on donne à chacun. Et il y a moins d’accidents que dans les catégories inférieures. »

« Sûrement moins de fougue aussi, car en catégories inférieures, on veut faire des coups, impressionner, et on prend peut-être alors des risques un peu plus inutiles. Alors qu’en F1, on représente une écurie, il faut rapporter les points, et on ne peut pas se permettre de tenter des trucs de fous. »

Pierre Gasly a été préféré à Carlos Sainz par Red Bull, alors même que l’Espagnol avait terminé champion de Formule Renault 3.5. – le Français fut vice-champion. Quels sont les facteurs, sur un plan d’abord sportif, qui ont fait depuis la différence ?

« Il faudrait le demander à Helmut. Mais il s’est passé beaucoup de choses depuis 2014. On a tous les deux évolué. Je suis allé en GP2, en Super Formula, je suis rentré en F1. Lui [Carlos Sainz] a été en F1 directement, donc Red Bull, cela fait quatre-cinq ans qu’ils voient la manière avec laquelle on évolue, avec laquelle on travaille pour l’équipe. Ils regardent notre performance. »

« Ils avaient toutes les informations nécessaires pour faire leur choix. Ils ne m’ont pas expliqué pourquoi j’ai été choisi. Peut-être que je leur demanderai un jour ! Mais le plus important, c’est que j’ai été choisi. Ils ont regardé les options qu’ils avaient, et ils ont choisi de me prendre pour l’année prochaine. »

« Je sais qu’ils sont super contents des résultats que j’ai avec Toro Rosso, parce que personne ne s’attendait à ce que nous soyons aussi performants sur certains Grands Prix, donc ils sont très contents de cela. Après, je pense qu’il y a plusieurs facteurs qui ont fait qu’ils ont pris leur décision. Je dis ça, mais je ne sais pas exactement sur quoi ils se sont basés. Mais vu que c’est une décision importante pour eux, ils ont regardé toutes leurs options. S’ils ont décidé de me prendre, c’est parce qu’ils croient en moi, parce qu’ils ont été contents du travail que j’ai fait. »

Pierre Gasly est-il d’ores et déjà monté dans le simulateur pour commencer le travail sur la prochaine Red Bull ?

« Pas encore, mais bientôt. »

D’une manière générale, comment se passe le travail de développement sur la Red Bull de 2019 ? Le Français y est-il associé étroitement ?

« A Spa, déjà, je suis monté dans la voiture pour checker deux-trois trucs. Ensuite, on va commencer avec l’équipe à travailler, et on va le faire le plus tôt que possible, car tout ce qu’on peut faire à l’avance, c’est important pour l’année prochaine. »

« Il y a des dates qui vont être prévues pour que je commence à travailler dans le simulateur, pour que je commence à voir des personnes de l’usine, pour commencer cette relation avant, plutôt que d’attendre la saison prochaine. »

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less