Formule 1

Gasly a été le meilleur pilote Toro Rosso lors de chaque session

Devant Gelael ou Sainz

Recherche

Par A. Combralier

29 septembre 2017 - 14:39
Gasly a été le meilleur pilote Toro (...)

Pierre Gasly est monté dans la Toro Rosso ce vendredi matin, mais pour la première fois de sa carrière, ce n’était pas seulement pour les EL1. Le Français s’acclimate à sa monoplace en vue de son premier week-end de Grand Prix et il s’est montré plutôt compétitif pour son entrée en matière. Il a même devancé chacun de ses coéquipiers dans les deux séances (9e puis 15e !).

« C’était une journée fantastique ! Mon premier jour en tant que pilote de F1, mes premiers essais libres... C’était une journée spéciale ! Ce matin, quand je suis sorti du garage pour la première fois, c’était beaucoup d’émotion. Je suis super content mais en même temps, je me suis concentré sur mon travail avec l’équipe, en essayant d’être aussi compétitif et professionnel que possible dès le début. Je pense que c’était une journée positive. Le matin, nous avons eu des conditions délicates, mais j’ai réussi à bien me débrouiller sous la pluie. L’après-midi, en EL2, j’ai continué à apprendre, à m’habituer à la voiture, à toutes ses procédures ; je dois dire que je me sens de plus en plus à l’aise, tour après tour. Bien sûr, j’ai toujours besoin de temps pour devenir encore plus confiant, mais nous progressons bien et nous y allons étape par étape. Nous allons maintenant travailler dur ce soir pour nous concentrer sur demain… J’ai hâte de remonter dans la voiture ! »

Carlos Sainz, seulement 16e en EL2, a une excuse tout à fait valable pour expliquer son chrono relativement décevant : il a dû laisser sa place ce matin à Sean Gelael.

« Ce week-end n’a pas vraiment commencé comme nous l’aurions souhaité… Bien sûr, laisser ma place en EL1, lors d’un roulage sous la pluie, n’est pas idéal, puisque la course pourrait probablement se dérouler sous la pluie. Cet après-midi, en EL2, nous avons eu des problèmes avec la stabilité du train, ce qui a affecté notre souplesse de conduite et notre vitesse de pointe. Nous n’avons donc pu tirer le maximum de cette deuxième session non plus. Nous avons donc beaucoup de travail à faire demain pour récupérer ce temps perdu en piste aujourd’hui. Mais je suis confiant, nous pouvons y arriver. »

Sean Gelael a effectué 13 petits tours ce matin, pour signer le 14e chrono le plus rapide. Avec un grand soleil à Sepang, il aurait pu effectuer beaucoup plus de boucles…

« C’est dommage d’avoir roulé sous la pluie ce matin. En vérité, je voulais avoir une session sèche, pour vraiment pousser la voiture, puisque c’est une piste que je connaissais déjà (j’y ai conduit l’an dernier en F2). Mais c’est ainsi, et, au rayon des bonnes nouvelles, on peut dire que c’est toujours utile d’avoir un peu de roulage dans ces conditions, donc je suis bien préparé pour le futur. Au bout du compte, nous étions assez bons, notre rythme était OK, et dans l’ensemble, je suis heureux de cette journée. »

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less