Formule 1

Force India n’exclut pas un boycott de la course demain

En colère

Recherche

Par Olivier Ferret

1er novembre 2014 - 19:00
Force India n'exclut pas un boycott (...)

Force India n’a pas exclu un boycott de la course demain, toujours aussi frustrée qu’aucun dialogue ne s’ouvre avec la FIA et Bernie Ecclestone au sujet de la crise économique qui touche la Formule 1 et a mis coup sur coup deux équipes, Caterham et Marussia, sur le banc de touche.

"Le boycott, c’est quelque chose que nous devons discuter avec les propriétaires de l’équipe mais il y a bien des discussions en cours et nous considérons cela," déclare Bob Fernley, le directeur adjoint de Force Inda, juste avant les qualifications à Austin.

"La F1 est menée par Bernie Ecclestone et 5 équipes à qui on a donné le pouvoir et l’argent. Ils gouvernent alors que les autres n’ont aucun mot à dire et n’ont même pas connaissance de ce qui se prépare en coulisses. C’est le problème."

"Nous ne voulons pas endommager la Formule 1 mais il faut se souvenir du dommage fait à ces équipes. Et il doit y avoir une considération d’importance."

Ecclestone préparerait une Formule 1 à trois voitures par équipe, ce que ne nie pas Fernley.

"Nous supposons que c’est le cas mais personne n’a communiqué avec nous. C’est très frustrant mais nous devons trouver un moyen de nous faire entendre."

Force India compte aussi sur un boycott de la part de Sauber et, pourquoi pas, de Lotus même si Lopez avait écarté dans un premier temps cette possibilité.

expand_less