Formule 1

Ferrari ouvre à nouveau ses portes à Red Bull

Un projet étudié en coulisses

Recherche

Par Olivier Ferret

9 novembre 2015 - 08:29
Ferrari ouvre à nouveau ses portes à (...)

Ferrari a de nouveau ouvert la porte à une solution pour fournir un moteur à Red Bull Racing et ainsi mettre fin à la crise de l’équipe autrichienne et de sa petite soeur, Toro Rosso.

Après avoir écarté toute possibilité de motoriser les deux équipes appartenant à Dietrich Mateschitz, un nouvel arrangement semble possible. C’est ce qu’a confirmé le président de Ferrari, Sergio Marchionne, ce week-end.

"La possibilité de coopérer avec Red Bull reste une option mais nous ne nous leur fournirons pas un moteur équivalent à celui qui est utilisé par Ferrari. Il y a une volonté de fournir nos services mais dans le cadre d’un projet différent," affirme l’Italien.

Qu’entend-il par "projet différent" ? Il semble qu’il ne s’agit pas d’une simple fourniture d’un moteur 2015. Marchionne indique que la FOM de Bernie Ecclestone est impliquée dans ce "projet".

"Bernie a été prévenu," explique Marchionne. "Nous sommes prêts à fournir une solution aux équipes, mais pas uniquement à Red Bull. Les autres équipes pourront aussi l’utiliser. Mais ce ne sera pas le moteur qu’utilise Ferrari en course."

Ferrari est-elle donc prête à fournir un moteur client, à moindre coût ? Avec ou sans son nom sur les culasses ? La possibilité est réelle mais cela se fera aux conditions de Ferrari.

"Nous avons utilisé notre véto contre le projet de la FIA," poursuit Marchionne, "obliger les motoristes à fournir les autres équipes à un prix fixé est un concept obscène et qui va bien au-delà de n’importe quelle attente sur le plan industriel. Il est même surprenant que Jean Todt, qui a une longue expérience en Formule 1, ne réalise pas quels sont les coûts de développement d’un moteur d’une telle complexité. Malgré cela, je pense que Jean essaye de trouver une solution."

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less