Formule 1

Ferrari, ou l’art de se faire des amis

"L’attitude du « Cheval Cabré » est triste"

Recherche

Par Marie-Lyse Trebuc

28 février 2010 - 15:25
Ferrari, ou l’art de se faire des (...)

Tony Fernandes et Max Mosley ont soutenu Richard Branson à l’encontre des propos de Ferrari tenus récemment sur son site à l’égard des nouvelles équipes de F1.

Après que la célèbre équipe italienne ait critiqué l’ancien président de la FIA et les petites équipes entrantes, le propriétaire de Virgin Racing, Richard Branson avait déclaré (lire notre information d’hier) que l’attitude du « Cheval Cabré » était pour le moins "triste".

A l’occasion d’une visite lors des derniers essais de pré-saison à Barcelone, le milliardaire britannique déclarait : « Je pense qu’il est dommage qu’ils (Ferrari) soient réfractaires au plafonnement des budgets et je pense que c’est vraiment stupide. »

« Je pense que la seule chose que l’équipe Virgin va prouver, c’est que vous pouvez avoir une très bonne équipe, très rapide en course avec un budget très serré » ajoutait Branson.

Et si par le passé, Branson et le patron de Lotus, Tony Fernandes s’étaient défiés - l’un deviendrait le steward de l’autre si son équipe était derrière en 2010 - sur la question de Ferrari, le Malaisien Tony Fernandes soutient Branson et il l’écrit sur son Twitter : « Je me demande ce que Ferrari ferait avec le budget de Virgin... »

La réaction de Max Mosley était prévisible, devant la presse britannique la semaine dernière il affirmait que Ferrari « est comme une vieille femme jalouse dans un bal qui voit arriver de jolies jeunes femmes et qui se sent rejetée. »

Même l’ancien pilote Ferrari, Michael Schumacher ne partage pas le point de vue de son ancien employeur : « En fait je pense que les nouveaux se débrouillent plutôt bien. J’ai vu des équipes arriver en F1 et être à plus de cinq ou six secondes derrière. Maintenant nous arrivons plutôt à un écart de deux ou trois secondes. Ces équipes sont parties de zéro et elles font du très bon travail. Vous ne devez pas oublier que le niveau est tellement relevé, très professionnel aujourd’hui, et qu’entrer en F1 dans ces conditions nécessite d’y voir le côté positif et non le négatif. »

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less