Formule 1

Ferrari et McLaren n’ont pas besoin de Newey

A chacun ses méthodes

Recherche

Par D. Thys

8 septembre 2011 - 10:54
Ferrari et McLaren n’ont pas besoin (...)

Un ingénieur comme Adrian Newey est-il indispensable pour gagner en F1 ? Chez Ferrari et McLaren, on ne le pense pas, mais ont-ils vraiment le choix ?

"Nous sommes convaincus que c’est notre dernière saison décevante," déclarait hier le patron de la Scuderia Ferrari. "Jean Todt a beaucoup gagné, mais il avait eu du temps pour construire une équipe gagnante avec un extraordinaire équilibre. J’ai pour objectif de faire la même chose et je suis optimiste pour l’avenir. Je peux paraître fou, mais je suis convaincu que nous construisons actuellement la base d’une structure imbattable. Nous n’avons aucun homme solitaire à la barre, comme Red Bull avec Newey, mais une équipe. Fernando (Alonso) croit en ce projet."

Chez McLaren on se dit aussi que la victoire n’est pas impossible sans un ingénieur de la trempe d’Adrian Newey. "Adrian est certainement un élément important de leur succès," déclare Martin Whitmarsh, directeur de l’équipe McLaren, dans le Welt. "Il nous a battus l’année dernière, mais avant ça, c’est nous qui l’avions battu. Lorsque ses voitures gagnent, il est mis sur un piédestal, mais lorsqu’elles ne gagnent pas, et cela arrive parfois, son talent est remis en cause."

Gerhard Berger est lui persuadé que Newey a fait ce qu’il fallait pour que Red Bull domine le championnat quelques années encore.

"Red Bull a mis en place des structures capables de dominer sur le long terme," affirme Berger. "Vettel ne partira pas tant que les performances seront de ce niveau. Adrian est le meilleur ingénieur et il est ravi des conditions de travail que Red Bull lui offre. Quant à Christian Horner, il a reçu sa chance en tant que jeune directeur d’équipe et il restera donc loyal. (...) Il n’y a donc aucune raison pour que les choses changent pour eux."

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less