Formule 1

Ferrari et Force India lésés par Pirelli ?

C’est ce que l’on pense dans ces équipes sans accuser Pirelli directement

Recherche

Par D. Thys

26 septembre 2013 - 10:10
Ferrari et Force India lésés par (...)

Les équipes Ferrari et Force India ont-elles été les principales victimes de l’introduction des nouveaux Pirelli à partir du Grand Prix de Silverstone ? Dans les équipes concernées, c’est ce que l’on pense.

“Nous avions bien commencé la saison,” raconte Fernando Alonso. “Nous avions gagné en Chine et ensuite, nous avons perdu un peu de notre compétitivité, surtout lorsque les pneus Pirelli de l’année passée ont fait leur retour. C’est probablement à ce moment-là que nous avons pu dire bye-bye au titre.”

L’équipe Force India pense exactement la même chose. “En début d’année, les autres n’arrivaient pas à faire ce que nous nous et Ferrari faisions,” affirme Andy Green, le directeur technique de Force India. “Red Bull et Mercedes ont fait un très bon travail de lobbying. Ce n’était pas correct. Ils avaient les mêmes possibilités que nous de construire une voiture adaptée aux pneus 2013. Si leur travail n’était pas assez bon, c’était leur problème, mais ils ont été récompensé pour ça.”

Depuis le début de cet été, ce sont en effet les gommes 2012 qui sont utilisées sur une nouvelle structure en kevlar. Et ça change tout !

“Cela a provoqué chez nous du survirage dans les virages rapides. L’aérodynamique de l’arrière de la voiture n’était plus adapté, car ces pneus se déforment moins. Nous avons donc arrêté le développement de la voiture en tentant seulement de réagir à ces problèmes en modifiant la hauteur de caisse et les réglages de suspensions,” ajoute Andy Green.

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less