Formule 1

Fausse alerte pour Hamilton : son V6 est intact

Des vibrations qui n’ont rien d’inquiétant

Recherche

Par A. Combralier

10 octobre 2017 - 15:32
Fausse alerte pour Hamilton : son (...)

A l’arrivée du Grand Prix du Japon, Lewis Hamilton s’est soudainement plaint de vibrations venant de son moteur Mercedes. Faudra-t-il ainsi remplacer le V6 du pilote anglais lors de la prochaine course ?

Déjà, Lewis Hamilton tempérait ses propos en conférence de presse, dimanche, en assurant surtout avoir été prudent. De même, Toto Wolff est venu aujourd’hui confirmer que le problème n’en était pas vraiment un.

« Dès le début de la course, Lewis a conduit de manière très douce, il a préservé le moteur et les pneus, mais peu avant l’arrivée, il a connu des difficultés. Ce n’était pas un vrai problème en fait. C’est simplement que les pneus n’ont pas immédiatement commencé à fonctionner après la période de voiture de sécurité virtuelle. Et cela a engendré des vibrations en plus du mode de cartographie qu’il utilisait. »

« J’ai juste senti deux ou trois choses donc… vous le dites simplement, pour ne pas l’oublier lors de la prochaine réunion » relevait Lewis Hamilton lui-même en conférence de presse dimanche dernier, après la course.

« Vous faites beaucoup de changements au niveau des réglages avec le volant et les turbos font des bruits étranges, il y a des vibrations différentes, donc j’espère qu’il n’y a rien. Je pense que le moteur était à bas régime… il n’aime pas trop ça… Je pense que c’était ça. »

expand_less