Formule 1

F1 : Le patron de Porsche a-t-il parlé trop vite ?

Mueller revient sur ses propos

Recherche

Par Franck D.

26 novembre 2010 - 08:34
F1 : Le patron de Porsche a-t-il (...)

Le nouveau patron de Porsche a cherché à minimiser la possibilité d’une entrée en Formule 1 à court terme de sa marque. Il revient ainsi sur ses propres propos tenus au Mondial de l’Automobile de Paris, en clamant haut et fort que Porsche voulait revenir en F1.

Matthias Mueller avait ainsi confirmé en octobre que Volkswagen organiserait une réunion pour évaluer une entrée en Formule 1 des marques du groupe les plus susceptibles d’être choisies : Audi et la sienne, Porsche. Même le directeur de la recherche et du développement, Wolfgang Durheimer, avait déclaré que Porsche pouvait se permettre de revenir en F1 avec sa propre équipe.

Deux mois plus tard, le projet n’a toujours pas avancé, la réunion au sein du groupe n’a pas eu lieu et Mueller ne semble plus y croire. A-t-il parlé trop vite ? L’avenir le dira mais ses nouvelles paroles résonnent comme un chant du cygne concernant les espoirs de venir en F1 à l’horizon 2013.

"La Formule 1 est un championnat du monde des pilotes, où les sponsors et les constructeurs arrivent seulement au second plan. Pour nous c’est un inconvénient de taille. Le deuxième inconvénient pour un investissement à long terme en F1 c’est que les règles ne sont pas claires pour le futur. Mais si le groupe VW venait à être intéressé, alors Porsche serait surement la marque qui collerait le mieux à ce projet," déclare maintenant Matthias Mueller.

expand_less