Formule 1

Ericsson reconnaît qu’il doit faire mieux s’il veut piloter en 2018

Le Suédois est conscient de ses lacunes

Recherche

Par Emmanuel Touzot

29 septembre 2017 - 13:11
Ericsson reconnaît qu’il doit faire (...)

Marcus Ericsson semblait être un pilote intouchable malgré un niveau pas toujours flamboyant, du fait du soutien que lui apporte le propriétaire de Sauber, Longbow Finance. Il semble toutefois que les connexions liant l’équipe suisse à Ferrari soient plus fortes puisque Leclerc et Giovinazzi pourraient être placés par la Scuderia. Ericsson avoue aujourd’hui qu’il va devoir hausser son niveau s’il veut garder sa place.

"Rien n’est fait pour moi, pour le moment" reconnaît le Suédois. "Je dois continuer à faire le maximum et je dois réussir de bons résultats, afin de prouver que je mérite d’être en F1 l’an prochain. C’est important, même si nous avons des difficultés en tant qu’équipe pour rester au niveau des autres, mais ce seront des courses importantes pour moi, un grand coup d’accélérateur sera nécessaire".

Sauber court actuellement avec un moteur Ferrari datant de 2016 et comme prévu, l’équipe rencontre des difficultés pour tenir la cadence de développement des autres équipes avec un moteur qui n’a pas évolué depuis la fin de saison dernière.

"Nous savions que la deuxième moitié de saison serait difficile avec l’ancien moteur et nous avons vraiment constaté lors des dernières courses que nous manquons de performance, c’est difficile. Mais nous devons continuer à travailler dur et à rester motivés afin d’optimiser nos performances et de compter sur de possibles courses folles".

"A Singapour, il y avait une chance avec tout ce qu’il s’est passé, avec la pluie, et ce sont ces circonstances qui peuvent jouer en notre faveur. Ici, en Malaisie, la météo peut aussi jouer un grand rôle. Nous devons saisir toutes les occasions et il est important de rester motivés et de continuer à travailler".

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less