Formule 1

Equipes : Bilans et perspectives (2ème partie)

Les outsiders capables de coups d’éclat

Recherche

Par

31 décembre 2013 - 13:05
Equipes : Bilans et perspectives (...)

Nous terminions la première partie de ce bilan des équipes hier en parlant de McLaren, dont on sait qu’elle aura à cœur d’effacer sa calamiteuse saison 2013. Car pour McLaren, il n’y a pas eu de coup d’éclat cette saison. Ce qui s’en approche le plus est le résultat au Brésil, où les MP4-28 ont terminé aux quatrième et sixième positions, en s’élançant depuis le fond de la grille.

En dehors de ce résultat correct, Button et Perez ont dû composer avec une monoplace difficile à apprivoiser et peu performante. Totalement dépassés en début de saison, les deux pilotes se retrouvaient à la lutte avec leurs rivaux de Force India et Sauber, et ont passé plusieurs mois à courir après une cinquième place qui demeurait leur meilleur résultat. Nul doute que cet affront devra être lavé à Woking, puisque cela faisait plus de trente ans que McLaren n’avait pas connu une saison sans podium, c’était en 1980.

Elle tentera le pari qu’elle avait tenté en 2007 en alignant un champion du monde aux côtés d’un débutant plus que prometteur. L’année 2013 ayant été essentiellement tournée vers le développement de la prochaine monoplace, McLaren n’aura pas le droit à l’erreur pour ce qui sera sa dernière année d’association avec Mercedes. L’inquiétude pour l’instant réside du côté du partenaire principal, puisque Vodafone se retire et que Telmex n’a finalement pas signé de contrat, ce qui a mené directement à l’éviction de Sergio Perez.

Pour Force India, qui a donc terminé juste derrière McLaren au championnat des constructeurs, l’objectif vient d’être révélé puisque Vijay Mallya a encouragé ses troupes à finir dans le top cinq du classement des constructeurs. Force India sort d’une saison assez paradoxale, ayant elle aussi été victime du changement de pneumatiques imposé par Pirelli après les soucis de sécurité rencontrés à Silverstone.

La saison avait pourtant bien débuté puisque les monoplaces indiennes rentraient dans les points très régulièrement en signant des performances honorables, ratant même le podium de peu aux mains de Paul di Resta à Bahrein. Après Silverstone, les performances de Force India n’étaient plus les mêmes. D’une lutte pour des places d’honneur dans les points, Sutil et Di Resta se battaient désormais avec les Williams et les Toro Rosso et n’atteignaient plus la dernière partie des qualifications. L’Écossais s’énervait même à plusieurs reprises en interne et déclarait pour finir qu’il méritait mieux que son équipe actuelle.

Aucun des deux pilotes ne sera conservé pour 2014 et Force India a demandé à Nico Hulkenberg de revenir afin de réitérer ses bonnes performances des dernières saisons. Il aura à ses côtés Sergio Perez, évincé de chez McLaren à la dernière minute, et dont les soutiens nationaux ont réussi à sauver sa carrière en Formule 1.

Évincé de chez Force India, Adrian Sutil a trouvé refuge chez Sauber et a déjà entamé les apprêts de la prochaine saison. L’écurie suisse a sauvé sa saison grâce aux performances de Nico Hulkenberg mais n’en a pas rendu sa situation plus confortable pour autant, surtout sur le plan financier puisque le pilote allemand est parti après que le contrat entre lui et son employeur a été rompu faute de versement de salaire. Sauber avait également été annoncée en cessation de paiement envers ses fournisseurs, à commencer par Ferrari qui fournit les blocs propulseurs à Sauber.

Au sortir d’une saison où elle aura été transparente jusqu’à Budapest, empruntant le chemin inverse de Force India, Sauber pourra se satisfaire d’aligner un duo sérieux avec Sutil, pilote expérimenté et donc précieux dans la course au développement que sera l’année 2014, et Esteban Gutierrez, dont la saison fut difficile mais pleine de progrès. Leur but commun sera de ramener leur écurie à la lutte avec les meilleures de ses rivales, et d’aligner dès les premières courses une voiture fiable capable d’aller chercher des résultats sur des courses qui pourraient se décider à l’élimination. Dans tous les cas, Sauber devra marquer un maximum de points pour se sortir du pétrin financier dans lequel elle semble être.

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less