Formule 1

Domenicali voit le verre à moitié plein après la Hongrie

Alonso a su optimiser ses chances

Recherche

Par Olivier Ferret

30 juillet 2012 - 09:01
Domenicali voit le verre à moitié (...)

Ce n’était pas la victoire hier pour Ferrari, loin s’en faut, mais Stefano Domenicali a été ravi de voir que Fernando Alonso a su optimiser sa prestation pour accroitre son avance au championnat du monde sur Mark Webber. L’écart est passé de 34 à 40 points.

"Fernando a fait une belle course. Nous savions que nous étions en mode défensif sur ce circuit et de finir devant deux rivaux pour le titre, Button et Webber, qui étaient plus rapides, pour nous c’est très important," commence Domenicali. "Ce genre de courses sur des circuits étroits où vous ne pouvez pas dépasser ne sont jamais faciles. Nous en avons un peu profité et Fernando a maximisé les points marqués, considérant d’où nous partions."

Domenicali s’attendait à souffrir. "Nous savions avant de venir ici que ce serait un Grand Prix difficile pour nous. Rentrer à la maison en ayant accru notre avance au championnat pilotes est un très bon résultat. Et au championnat constructeurs c’est très serré maintenant entre nous, McLaren et Lotus."

Alonso a été le héros de la Scuderia pendant cette première partie de saison et l’Italien le concède bien volontiers. "Il a fait un travail fantastique. Il a gagné le droit d’aller en vacances et de déconnecter pour se relaxer, il le mérite vraiment."

Après la pause, la bataille sera intense et Domenicali pense à Lotus en particulier. "Lotus a une très bonne voiture depuis le début et en Hongrie ils ont de nouveau montré ce qu’ils savent faire quand tout va bien pour eux. Ils semblent de plus en plus fort et avoir une voiture très douce avec les pneus. Ce sera une équipe très dure à battre dans la 2ème partie du championnat."

Ferrari doit travailler dur pour améliorer sa F2012. "Ce sera difficile parce que plusieurs voitures sont plus rapides que nous. Nous devons continuer le travail pour améliorer les performances. Le week-end dernier en Allemagne nous étions les plus rapides dans toutes les conditions, pas ce week-end. Il faut trouver le bon équilibre et nous savons que nous avons besoin de bons développements. Nous ne pouvons pas toujours être en mode défensif."

"Je vois le verre à moitié plein avant la pause. Il nous reste une semaine de travail avant la fermeture de l’usine et il y a beaucoup à faire pour se préparer pour les deux dernières courses en Europe, Spa et Monza. Là-bas les conditions seront très différentes de la Hongrie, tout peur arriver. Nous allons nous reposer aussi mais je suis sûr que nos gars n’auront qu’une seule pensée en tête..." conclut le patron de la Scuderia.

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less