Formule 1

Domenicali défend le bilan global d’Alonso en Formule 1

Peu de titres mais il y a des raisons...

Recherche

Par Olivier Ferret

24 septembre 2018 - 08:11
Domenicali défend le bilan global (...)

Stefano Domenicali a passé 19 ans chez Ferrari, dont une grande partie de sa carrière avec Michael Schumacher et Fernando Alonso.

L’Espagnol n’a pas eu le succès de l’Allemand dans sa carrière, mais l’ancien directeur de la Scuderia Ferrari tient à défendre celui qui va quitter la F1 à la fin de la saison avec deux titres de champion du monde "seulement".

"Je considère Fernando comme un pilote incroyable. C’est certain, comme toujours, côté résultats, il y a Michael. Mais Fernando, il ne faut pas l’oublier, a réussi à beaucoup gagner et a être très proche d’être champion du monde avec Ferrari," explique Domenicali, aujourd’hui à la tête de Lamborghini.

"Tout d’abord, Michael a terminé sa carrière, Fernando pas encore, et nous verrons s’il est possible de gagner la fameuse Triple Couronne. J’espère pour lui qu’il pourra y arriver comme récompense de sa carrière fantastique."

Domenicali explique aussi que c’est la faute de Ferrari si Alonso n’a pas obtenu tous les titres espérés.

"C’est la différence entre ces deux périodes, celle avec Michael où nous avions la meilleure équipe, les meilleures personnes, les meilleures performances et les meilleurs pilotes."

"Celle avec Fernando, et Felipe Massa... malheureusement la voiture n’était pas au niveau pour beaucoup de raisons. Mais, malgré ça, nous étions proches de gagner des titres avec Fernando. Nous avons été très malchanceux en 2010 et en 2012. Et il faut bien prendre ça en considération parce qu’en F1, même un top pilote a besoin d’une bonne voiture."

Alonso a donc réussi à sur-performer selon Domenicali. Aurait-il pu battre Schumacher dans la même F1 ?

"Ah, c’est certain que cela aurait été bien de les voir un jour dans la même voiture pour voir qui était le meilleur," conclut-il, sans s’avance sur le résultat.

expand_less