Formule 1

Domenicali a le sourire chez Ferrari

Massa et Alonso ont été grandioses

Recherche

Par D. Thys

19 novembre 2012 - 09:42
Domenicali a le sourire chez Ferrari

La Scuderia Ferrari a sauvegardé l’essentiel hier à Austin puisque Fernando Alonso est toujours dans la course au titre mondial, mais cela n’a pas été sans mal.

Les efforts de la Scuderia ont commencé quelques heures avant le départ de la course lorsque Ferrari a fait en sorte que Felipe Massa reçoive une pénalité afin que Fernando Alonso passe de la huitième à la septième place sur la grille de départ. Ce faisant, le champion espagnol passait sur le côté propre de la piste.

“Tout d’abord, je veux féliciter Felipe, non seulement pour son grand pilotage, mais aussi pour avoir accepté notre décision de lui faire prendre une pénalité sciemment afin de maximiser notre potentiel au départ, surtout celui de son équipier,” explique Stefano Domenicali, le patron de la Scuderia. “Ce fut une décision très difficile à prendre, mais il l’a acceptée avec l’esprit qu’on lui a toujours connu. Les intérêts de l’équipe sont toujours passés devant les siens.”

“Quant à Fernando, il a fait le maximum avec le matériel dont il disposait, en d’autres mots, une voiture qui n’était pas en mesure de se battre pour la victoire. Une fois de plus, il a fait un excellent premier tour, ce qui lui a permis de viser le podium,” poursuit le directeur italien.

“Nous allons maintenant au Brésil en sachant que tout reste possible. Notre situation sera à l’exact opposé de celle qui était la nôtre il y a deux ans à Abu Dhabi. Lorsque vous êtes encore dans la bataille pour le titre lors de la dernière manche du championnat, vous avez déjà accompli quelque chose d’important. Aujourd’hui, il ne nous reste qu’à féliciter Red Bull pour avoir remporté le titre des constructeurs. Nous allons maintenant essayer de les empêcher de faire le doublé cette semaine au Brésil,” conclut Stefano Domenicali.

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less