Formule 1

Départ surprise du directeur de la communication de la FOM

Un départ prévu ou non ?

Recherche

Par Valentin Vilnius

3 janvier 2019 - 09:17
Départ surprise du directeur de la (...)

Pendant l’hiver, le turn-over en F1 ne concerne pas que les écuries, mais encore la FOM et Liberty Media. Directeur de la communication de la Formule 1, Norman Howell a en effet annoncé, sur son compte LinkedIn, quitter son poste.

Ce poste est rattaché à la FOM, c’est-à-dire à Liberty Media. Il ne doit pas être confondu avec celui de Matteo Bonciani (responsable communication de la F1 et délégué aux médias), dont le visage est bien plus connu du public.

Recruté par Bernie Ecclestone en 2003, Norman Howell a été chargé d’assurer la transition entre CVC et Liberty Media, les nouveaux propriétaires du sport. La tâche n’était pas mince : les Américains ont voulu dépoussiérer la communication de la F1, en s’adressant davantage aux jeunes publics sur les réseaux sociaux.

Ancien directeur de la communication de McLaren et de l’UFC (Ultimate Fighting Competition), Norman Howell avait une longue expérience en la matière. Il avait été confirmé au poste de directeur de la communication de la F1 par Liberty Media au moment du rachat de la discipline. Son départ est aujourd’hui une surprise.

« C’est un plaisir de nommer Norman comme nouveau directeur de la communication mondiale de la F1 » avait à l’époque souligné Sean Bratches, le manager des sports mécaniques pour Liberty Media, en tant que supérieur hiérarchique direct de Norman Howell.

Étrangement, Liberty Media n’a pas encore communiqué sur le départ de Norman Howell. Était-il prévu, ou est-il subi ? Norman Howell était-il en désaccord avec les orientations futures des Américains ? Ou bien, fort de son expérience, était-il seulement chargé d’assurer une transition en douceur après le rachat ?

Sur son compte LinkedIn, Norman Howell a annoncé « avoir quitté la F1 après avoir occupé des postes relatifs au digital et à la communication, pendant la transition entre la FOM de Bernie Ecclestone et les actuels propriétaires, Liberty Media. »

« Je vais prendre une courte pause et réfléchir un peu, avant de replonger à nouveau dans le monde excitant et en renouvellement permanent de la communication. »

Norman Howell pourrait se consacrer à présent à NHH Média, une société de conseil en communication qu’il a fondée.

Le nom de son successeur devrait bientôt être annoncé. La poursuite du renouvellement de l’audience de la F1, ainsi que le lancement sans accrocs de F1 TV pour la nouvelle saison, seront quelques dossiers épineux à gérer.

FOM (Liberty Media)

expand_less