Formule 1

De la Rosa n’est pas prêt d’oublier ce Grand Prix

« Je n’oublierai pas ces quelques jours, c’est certain »

Recherche

Par

13 juin 2011 - 09:51
De la Rosa n'est pas prêt d'oublier (...)

Pedro de la Rosa n’est pas prêt d’oublier ce Grand Prix du Canada 2011, une épreuve qu’il n’aurait jamais imaginé disputer avant que l’équipe Sauber ne vienne le chercher pour remplacer Sergio Pérez au pied levé.

L’Espagnol a découvert la C30 au début de la deuxième séance d’essais libres et n’a eu que peu de temps pour trouver ses marques.

La course elle-même restera mémorable, après s’être éternisée pendant plus de quatre heures à cause d’une interruption de deux heures provoquée par la pluie. La voiture de sécurité a dû intervenir à plusieurs reprises et les pilotes ont été amenés à utiliser les pneus pluie, les intermédiaires et les slicks.

« Tout d’abord, je veux remercier la FIA. Elle a arrêté la course quand c’est devenu trop dangereux et je pense que chaque intervention de la voiture de sécurité était appropriée. On ne voyait rien et j’étais en aquaplaning dans n’importe quelle vitesse », a-t-il expliqué.

« Cependant, je suis remonté de la 17ème place et j’étais 9ème quand la course est repartie derrière la voiture de sécurité », a-t-il ajouté. « Juste avant le nouveau départ, Jenson et moi nous sommes touchés et j’ai dû rentrer aux stands à cause d’un aileron avant endommagé. En plus de ça, j’ai perdu du temps derrière quelques attardés. J’ai essayé de rattraper le maximum de terrain mais les points étaient hors de portée. »

Après toutes ces péripéties, de la Rosa a franchi la ligne d’arrivée à la 12ème place, à une vingtaine de secondes des points.

« Je dois dire que ça aurait pu être beaucoup mieux aujourd’hui mais l’équipe a pris de bonnes décisions stratégiques et je l’en remercie. Ce fut une course extrêmement mouvementée, particulièrement pour quelqu’un qui a sauté dans la voiture au dernier moment. Je n’oublierai pas ces quelques jours, c’est certain », a-t-il conclu.

Dans de telles conditions, l’équipe Sauber ne pouvait qu’être satisfaite de la prestation du pilote espagnol, et probablement aussi de sa décision de faire appel à lui plutôt qu’à son pilote de réserve Esteban Gutierrez, débutant.

« La course de Pedro se passait bien mais son aileron avant a été endommagé et il a perdu quelques places. Autrement, il a fait une course solide et nous le remercions grandement d’être monté dans la voiture à la dernière minute », indiquait James Key.

« Un grand merci à Pedro pour tous ses efforts », commentait Peter Sauber.

expand_less