Formule 1

Daniil Kvyat a passé l’hiver en Europe pour se préparer

La saison 2017 impose quelques contraintes

Recherche

Par Emmanuel Touzot

15 janvier 2017 - 14:01
Daniil Kvyat a passé l’hiver en (...)

Daniil Kvyat n’a pas vécu la saison 2016 de manière sereine, entre rétrogradation chez Toro Rosso et manque de performances pendant la majorité de la saison. Le Russe a donc décidé, dès la dernière course de l’année, de se concentrer directement sur la saison 2017.

"A peine la saison 2016 terminée, je pensais déjà à préparer la prochaine" reconnaît le pilote Toro Rosso. "Après avoir participé à quelques événements en fin d’année, j’ai pris un peu de repos, mais j’ai trouvé du temps avec mon coach pour m’entraîner pendant les fêtes, le travail n’a jamais vraiment arrêté".

"J’ai fait tout mon entraînement à Monaco, où je suis basé maintenant, car je connais tous les bons endroits où courir et je m’y sens bien. J’ai pris quelques jours de repos en Europe, j’ai fait quelques petits voyages avec ma copine, j’ai passé le nouvel an à Rome avant d’aller à Florence, Lugano puis je suis revenu à Monaco pour m’entraîner".

C’est le moment auquel il a repris contact avec ses ingénieurs basés à l’usine de Faenza, qu’il avait eu du mal à quitter pendant l’hiver ! "Je suis assez fusionnel avec mes ingénieurs, donc je voulais leur laisser un peu de temps sans moi à Noël et au Nouvel An. Mais depuis, nous somme sen contact et c’est bien de savoir qu’il y a énormément de travail accompli à l’usine. J’ai fait mouler mon baquet plus tôt mais je pense que nous ferons des vérifications à ce sujet car j’ai bien mangé récemment !"

Non pas que Kvyat aime les excès, mais la préparation pour 2017 consiste à développer la masse musculaire afin d’être plus résistant aux contraintes imposées par les futures monoplaces.

"En théorie, les voitures seront plus rapides et nous devons nous y préparer et être en forme afin de faire le maximum de tours en essais à Barcelone. Nous cherchons à être plus forts, mais ce n’est pas si différent de l’année dernière, il faut juste travailler sur notre masse musculaire, ce que j’ai fait en commençant dès décembre au lieu de prendre des vacances. J’aime quand les résultats se voient et c’est pour ça que je préfère m’entraîner plutôt que de faire la fête, car c’est ce qui me permet de piloter en F1 ! C’est bon de savoir qu’on est bien préparé et de commencer une nouvelle saison dans un bon état d’esprit".

Daniil Kvyat n’est même pas rentré en Russie pour les fêtes de fin d’année : "Ma famille et ma copine sont venues à Monaco, ils comprennent que j’ai besoin de travailler et ils s’impliquent de fait dans mon programme, et ils ont pu découvrir Noël en Europe !"

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less