Formule 1

Daniel Ricciardo, ses moments préférés de 2014

Saison inoubliable pour l’Australien

Recherche

Par Olivier Ferret

28 novembre 2014 - 14:03
Daniel Ricciardo, ses moments préférés

La première année de Daniel Ricciardo chez Red Bull Racing l’a vu terminer troisième du Championnat, décrocher sa première victoire au Canada, puis en Hongrie et en Belgique. Il a signé 5 autres podiums et a signé son premier tour le plus rapide en course à Abou Dhabi. Ce fut une belle année, et voici ses moments favoris… et quelques-uns qu’il voudrait oublier.

Tu as eu des jours mémorables en 2014. Ce sont les victoires qui restent, ou il y a eu de plus gros exploits moins en vue ?

C’est le truc. C’est dur, hein ? Hockenheim en est un bon exemple. J’ai fini sixième. J’ai évité un crash avec Felipe Massa au premier tour, et en faisant ça, je suis tombé presque à la dernière place. Mais je suis remonté et je me suis battu avec Fernando Alonso. Ça ne rigolait pas.

Mais je mentirais si je disais que le Canada n’était pas mon meilleur moment. J’ai eu la chance de signer quelques victoires, mais ma première victoire a été beaucoup de fun.

Beaucoup de dépassements cette année. Quelles ont été tes manœuvres préférées ?

À l’époque je pensais que doubler Sergio Pérez au Canada était la meilleure parce que quand j’ai freiné, j’ai vraiment pensé que j’étais allé trop loin. Mais j’ai géré sur l’herbe. Mais je dirais le dépassement sur Sebastian Vettel à Monza. C’est quelque chose que je n’aurais pas tenté avant – jouer avec les gaz, changer de ligne. C’était bon. C’était une décision en une fraction de seconde, j’ai lâché l’accélérateur et coupé. Super.

La meilleure piste pour la RB10 ?

Je dirais que Monaco était le circuit où elle était la plus forte. Etonnamment, Spa était bien aussi mais si je devais en choisir une, je dirais que nous étions plus compétitifs à Monte-Carlo. Je pense que si j’avais bien fait partout nous aurions été plus proches de la pole.

Où a été ton meilleur tour de qualification ?

Abou Dhabi était bien. J’étais content. Austin aussi. Et la Chine.

Ton virage préféré de l’année ?

La Piscine – mais je dis toujours ça parce que j’adore La Piscine. En fait, c’est toute cette partie à Monaco que je préfère, du Bureau de Tabac à La Piscine. Pour moi, c’est du pur bonheur.

Quel est le meilleur aspect quand on pilote pour Red Bull Racing ?

Les résultats. Être sur le podium, c’est le meilleur. On rencontre aussi des gens sympas. On dirait qu’il y a plus de célébrités qui traînent dans ce coin des stands. J’ai aussi rencontré certains de mes héros : Chad Reed, le pilote de motocross australien, et aussi Valentino Rossi et Dale Earnhardt Jr. C’est sympa.

Elle n’a pas dominé comme certaines de ses grandes sœurs, mais la RB10 est-elle la meilleure voiture que tu aies pilotée ?

Oui. Bien sûr, j’étais plus haut sur la grille, mais c’est la confiance que j’ai ressentie cette année qui me fait dire que c’est la meilleure. C’est la plus confortable au freinage et pour les dépassements, et pour la placer. C’est le signe que ce que vous pilotez est très, très bon.

Source : Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less