Formule 1

Dan Ticktum n’aura pas sa superlicence cet hiver

Le règlement de la FIA ruine ses derniers espoirs

Recherche

Par Emmanuel Touzot

24 janvier 2019 - 13:15
Dan Ticktum n'aura pas sa superlicence

On pourrait presque se demander si déployer trop d’efforts pour avoir la superlicence ne relève pas de l’erreur, tant Dan Ticktum semble s’éloigner du précieux sésame à mesure qu’il multiplie les tentatives pour le décrocher.

Engagé par Red Bull en F3 Asia Winter Series pour aller chercher 10 points de superlicence, sachant qu’il lui en manquait cinq, il a appris que la discipline ne lui permettrait plus, selon le dernier amendement au règlement, de glaner des points de superlicence.

Un championnat doit désormais compter cinq week-ends de course minimum et se disputer sur trois circuits différents. Or, les F3 AWS ne comptent que trois week-ends de compétition, disputés sur seulement deux pistes.

"Tous les championnats listés dans le tableau sont éligibles pour les points de superlicence, du moment qu’ils remplissent le critère défini dans l’appendice L" a déclaré le directeur de la sécurité de la FIA, Adam Baker. "Comme les précédentes années, ce critère inclut le nombre de week-ends sur lequel le championnat doit être tenu. Tout championnat qui n’atteint pas ces demandes n’est pas éligible."

Un espoir de superlicence qui était de toute façon déjà ruiné par les deux terribles week-ends disputés par Ticktum dans le championnat, qui n’est déjà plus en lice pour le titre et pointe au huitième rang après deux meetings.

La bonne nouvelle se situe en revanche du côté de Daniil Kvyat et Alexander Albon, les pilotes titulaires de chez Toro Rosso, qui auraient vu planer le spectre d’un remplacement par Ticktum si celui-ci avait en possession d’une superlicence.

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less