Formule 1

DRS à Monaco : Barrichello critique durement la décision de la FIA

Les pilotes n’ont pas été entendus

Recherche

Par Olivier Ferret

10 mai 2011 - 14:20
DRS à Monaco : Barrichello critique (...)

Comme nous vous le rapportions dimanche matin, dès la décision connue, la FIA a décidé de laisser aux pilotes une utilisation libre de l’aileron arrière ajustable (DRS) à Monaco. Pourtant la grande majorité de ces pilotes s’étant réunis avec Charlie Whiting souhaitaient que la FIA en interdise l’utilisation pour des raisons de sécurité.

Comme les équipes se sont déclarées dans l’impossibilité de développer des ailerons arrières sans DRS à temps pour Monaco, la FIA a préféré ne pas trancher comme elle peut le faire en cours de saison quand des problèmes de sécurité apparaissent.

Cette décision ne plait pas à Rubens Barrichello, comme il le confie à Autosport. "Je pense que c’est la mauvaise décision. J’adorerai que les personnes au sommet de la F1 essaient de passer le tunnel à Monaco avec le DRS ouvert. Elles attendent jusque que quelque chose de grave arrive selon moi. Et quand cela se sera produit, ils diront "oh l’an prochain on ne l’aura pas pour Monaco". Les pilotes n’ont pas été écoutés jusqu’à maintenant."

Le DRS sera libre sur tout le circuit comme à l’habitude lors des essais libres et des qualifications, et restreint en course. La FIA n’a pas encore précisé si le DRS serait utilisable dans la ligne droite de départ ou dans la ligne droite sous le tunnel mais, a priori, la solution la moins dangereuse devrait être choisie : la ligne droite de départ.

Barrichello craint tout de même de nombreux incidents lors des essais. "C’est certain que les pilotes vont essayer de l’utiliser sous le tunnel (pour améliorer leurs temps lors des essais). Et en course, je crains de nombreuses voitures de sécurité (si le DRS est activable sous le tunnel). Si seulement la FIA pouvait écouter : Monaco est ce qu’il est, c’est-à-dire pas un circuit où on peut dépasser. Peuvent-ils créer des possibilités de dépassements avec le DRS ? Oui, c’est possible mais ils risquent de blesser quelqu’un. C’est la voix de l’expérience."

expand_less