Formule 1

Coulthard revient sur le duel entre Rosberg et Hamilton

Dimanche passé en Hongrie

Recherche

Par D. Thys

29 juillet 2014 - 17:24
Coulthard revient sur le duel entre (...)

David Coulthard commente aujourd’hui les Grands Prix de F1 pour la télévision britannique et il a bien sûr apprécié comme il se doit le duel entre Nico Rosberg et Lewis Hamilton. Il revient sur cet épisode qui marquera les relations entre les deux équipiers de l’équipe Mercedes.

“En prenant le départ depuis la pole position, Nico Rosberg pensait probablement que cette course allait être tranquille pour lui jusqu’à la victoire,” déclare David Coulthard. “Quant à Hamilton, il s’élançait depuis la voie des stands et il pensait probablement qu’une place dans le top cinq est ce qu’il pouvait espérer de mieux. Finalement, il a décroché la troisième place et a repoussé les attaques de Rosberg dans le dernier tour. C’est une surprise et une déception pour Rosberg. Hamilton avait au contraire toutes les raisons de penser qu’il avait fait une course géniale.”

Pourtant, Lewis Hamilton n’avait pas sa tête des grands jours sur le podium et cela s’explique par le fait qu’il est passé de peu à côté de la victoire, mais aussi parce que l’équipe lui avait demandé un peu plus tôt en course de laisser passer Nico Rosberg qui était sur une stratégie différente. Une demande inacceptable pour Lewis Hamilton.

“Comme je l’ai dit dans mes commentaires (à la télévision britannique), soit vous donnez une directive, soit vous ne dites rien. Et une telle directive doit être donnée par un membre de la direction, dans ce cas par Paddy Lowe ou Toto Wolff. Demander à un ingénieur de dire à son pilote de laisser passer son principal adversaire pour le titre mondial est difficile, car le lien de confiance qu’il y a entre un pilote et son ingénieur est quelque chose de très important.”

“Le message n’est pas bien passé et cela a mis les deux pilotes mal à l’aise. Je pense que ce qui a été dit à Lewis était sincère, ils voulaient probablement lui dire de ne pas user ses pneus en essayant de défendre sa position. Je crois qu’ils pensaient que Lewis avait une stratégie qui allait lui permettre de battre facilement Nico, mais cela ne s’est finalement pas passé comme ça, car Rosberg est revenu très vite. En fin de compte, le grand vainqueur est la F1 après cette course géniale. Que ce soit Hamilton, Alonso et Ricciardo qui avaient gagné, tout le monde aurait dit que c’était mérité,” poursuit l’Ecossais.

La cohabitation de Nico Rosberg et Lewis Hamilton au sein de l’équipe Mercedes ne risque-t-elle pas de s’envenimer un peu plus encore lors de la seconde moitié de la saison ?

“Il reste huit courses à disputer et ce qui est clair, c’est que lorsqu’ils se battent roue contre roue comme ce fut le cas à Bahreïn ou ce dimanche en Hongrie, c’est toujours Hamilton qui a eu le dessus (sauf en Autriche, Ndlr). Rosberg a toutes les caractéristiques d’un grand professionnel, mais Hamilton est un combattant de rue, un pilote instinctif. Rosberg doit encore démontrer qu’il peut battre son équipier lors d’une course normale,” ajoute David Coulthard qui a donc oublié le Grand Prix d’Autriche et dans une moindre mesure celui de Monaco où les dépassements sont pratiquement impossibles.

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less