Formule 1

Consignes en Hongrie : Horner soutient aussi Hamilton

Il a eu raison d’ignorer la consigne de Mercedes

Recherche

Par Olivier Ferret

29 juillet 2014 - 09:17
Consignes en Hongrie : Horner (...)

Après Niki Lauda, c’est Christian Horner, directeur de Red Bull Racing, qui a soutenu la position de Lewis Hamilton de ne pas obéir aux consignes de son équipe dimanche, lors du Grand Prix de Hongrie.

Selon le Britannique, Hamilton avait le droit de refuser de suivre l’instruction qui lui demandait de laisser passer Nico Rosberg, sous prétexte que ce dernier était a priori plus rapide et avait encore un arrêt à faire.

"Cela devient inévitablement difficile à gérer pour Mercedes," explique Horner, qui a bien connu ce genre de situations avec Vettel et Webber, lors de la fameuse affaie du "Multi 21" au Grand Prix de Malaisie de l’an dernier.

"La chose intéressante à souligner chez Mercedes cette année est qu’ils ont un tel avantage qu’ils laissent leurs pilotes s’affronter ensemble. Ils ne sont sous la menace d’aucune autre équipe."

"Alors pour moi, on peut comprendre Lewis et sa réaction. Il se bat contre Nico. S’il le laisse déployer sa stratégie la plus rapide, ça le met inévitablement sous pression pour les derniers tours. Alors il est totalement compréhensible du point de vue de Lewis d’avoir dit ’Non, pas aujourd’hui’ à son équipe."

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less