Formule 1

Caterham rassure quant à sa présence en 2015

Ravetto et Kolles font ce qu’il faut pour

Recherche

Par Olivier Ferret

27 septembre 2014 - 11:18
Caterham rassure quant à sa présence (...)

Manfredi Ravetto est le nouveau patron de Caterham en Formule 1, il succédait après Monza à Christijan Albers, qui n’est resté que quelques semaines suite à la reprise de l’équipe par Colin Kolles et un groupe d’investisseurs. Il fait le point sur la situation des Verts.

"Je n’ai pas été impliqué dans la reprise," précise-t-il au site officiel de la F1. "J’ai reçu un appel de Colin un vendredi soir qui me disait qu’un accord était fait et que je devais le rejoindre à bord de cette aventure."

"J’ai été un peu surpris. Après avoir terminé notre accord avec HRT en 2011, Colin et moi-même avons parlé à divers investisseurs et d’autres équipes mais rien ne s’était produit. J’avais donc construit ma nouvelle vie loin de la F1, j’ai même acheté un club de foot en Italie, donc oui je n’étais plus vraiment ’dedans’ quand j’ai eu ce coup de fil."

La situation laissée par Tony Fernandes était vraiment critique selon lui.

"Mon sentiment c’est que la prise était déjà débranchée de manière assez évidente. L’équipe ne croyait pas qu’elle serait à Silverstone. Mais nous l’avons fait, nous avons aussi amélioré significativement la voiture. Nous prenons les choses comme elles arrivent, c’est déjà un petit miracle d’être là. Et nous en avons fait un autre qui nous permet d’être devant Marussia en termes de performance et très proches de Lotus et Sauber. Le but est de stabiliser l’équipe."

Caterham fait ce qu’il faut pour être encore là en 2015 en tout cas.

"Nous testons actuellement notre voiture 2015 à Cologne, dans la soufflerie de Toyota. Nous ne faisons pas cela pour la beauté du geste, cela n’est possible qu’avec une injection d’argent. Cela veut donc dire que nous voulons être là en 2015. Avoir une équipe de F1 et avoir une licence pour courir en F1 sont deux atouts importants et il faut faire le maximum pour les protéger."

En attendant Ravetto espère toujours pouvoir décrocher la 10ème place du championnat lors de l’une des cinq courses restantes. A Suzuka, c’est un nouvel aileron avant qui équipera la CT05.

"Nous continuons à développer la voiture. Nous voulons introduire de nouvelles pièces parce que la 10ème place du championnat est notre objectif. Elle est de la plus haute importance pour nous mais pas vitale. Nous avons un plan en place, quelle que soit la place au championnat parce que nous voulons donner un futur à cette équipe. Depuis que nous avons réorganisé l’équipe et mis John Iley à la tête de la technique, nous voyons des données très intéressantes. Bien entendu, nous n’allons pas construire une voiture championne du monde."

"L’équipe était organisée comme une grosse structure, comme un top team, ce qu’elle n’est pas. Vous ne pouvez pas travailler ainsi, il faut être réaliste. Je ne sais pas quel était l’objectif des anciens propriétaires mais ce n’était pas durable. Cela s’est démontré," ajoute-t-il.

Enfin, Ravetto conclut en indiquant qu’un changement de nom "n’était pas dans les plans qui sont à ma connaissance. La F1 est faite de changements de noms mais ce n’est pas la priorité pour le moment et de loin."

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less