Formule 1

Caterham : Ravetto donne sa version des faits

Des questions se posent

Recherche

Par Olivier Ferret

30 octobre 2014 - 16:30
Caterham : Ravetto donne sa version (...)

L’ancien directeur de Caterham F1, Manfredi Ravetto, qui avait succédé à Christijan Albers il y a quelques semaines à peine, s’est déclaré très frustré par la situation qui oblige Caterham à manquer les Grands Prix des USA et du Brésil.

Il s’est confié au journaliste Adam Cooper.

"Je suis assez surpris de la récente tournure des évènements et je pense qu’il est temps de rectifier certaines choses. Tout d’abord on m’a demandé de me retirer pour le plus haut intérêt de l’équipe et de sa survie."

"On m’a promis que l’équipe continuerait à courir, que les salaires seraient payés. Or l’équipe n’est pas à Austin et les employés ont du mal à avoir leur argent. J’aimerais vraiment savoir où tout cela va parce que lorsque nous étions en charge, les voitures roulaient, les salaires étaient payés et les créanciers sous contrôle."

Ravetto confie qu’il est "maintenant dans la même situation que n’importe quel mécanicien ou ingénieur. 300 familles ont un problème."

Il se demande pourquoi Fernandes a indiqué le 3 octobre qu’il n’avait plus rien à voir avec l’équipe "alors que personne ne conteste aujourd’hui que l’équipe lui appartient toujours. On m’a toujours donné l’assurance que l’achat avait bien été fait. Alors comment un nouveau management a-t-il pu prendre le contrôle de l’équipe si ce n’était pas le cas ? Il doit y avoir une bonne raison ou alors on a voulu transférer la responsabilité de ce qui arrive à quelqu’un d’autre ? Je n’y crois pas vraiment étant donné le profil important de toutes les parties impliquées."

Ravetto pense que Fernandes a changé de version un peu trop souvent.

"Un jour il dit que l’accord est fait, le suivant qu’il n’a pas été payé. Il dit qu’il n’a plus rien à voir avec l’équipe et après il dit que si. Il dit que l’accord n’est pas fait parce qu’Engavest n’a pas payé les créanciers et ensuite parce que la propriété du bâtiment n’a pas été changée. Comment avons-nous alors pu tenir cette équipe 4 mois sans payer les créanciers ?"

"Je comprends que Finbarr O’Connell (l’administrateur judiciaire) a maintenant tous les pouvoirs, mais je trouve étrange qu’il ait aussi reçu le contrôle de 1MRT (la société qui détient la licence et qui utilise Caterham Sports en tant que fournisseur). Cela me va tant que l’équipe survit mais le problème c’est que j’ai bien peur que cela n’arrive pas."

L’ancien patron dément aussi que le ménage a été fait pour que Caterham devienne Forza Rossa à moindre coût, une éventualité qui est apparue ces dernières heures lorsque le projet a été relancé par Colin Kolles...

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less