Formule 1

Caterham : Merhi attend sa superlicence pour rouler à Monza

99% de chances

Recherche

Par Olivier Ferret

28 août 2014 - 09:55
Caterham : Merhi attend sa superlicence

Roberto Merhi a révélé qu’il n’attendait plus que la réception de sa superlicence de la part de la FIA pour pouvoir participer à son premier Grand Prix de Formule 1, dans le baquet de Kamui Kobayashi, le week-end prochain à Monza.

Le pilote espagnol de DTM et de Formule Renault 3.5 devrait prendre la suite d’André Lotterer, qui avait roulé à Spa.

Ce volant est vendu 300.000 euros par Caterham, pour une course. L’argent a été réuni par les sponsors russes de Merhi. Reste donc à obtenir l’autorisation de la FIA.

"Dans 99% des cas, la superlicence est octroyée lorsqu’une équipe en fait la demande," explique Merhi. Le problème c’est qu’il n’a jamais roulé 300 kilomètres en F1 pour l’obtenir. Il peut toutefois compter sur son titre de champion d’Europe de F3, obtenu en 2011. Le fait qu’il ait obtenu ce titre il y a plus de 2 ans ne rend pas l’octroi de la superlicence automatique.

"Il n’est pas sûr à 100% encore que je roulerai à Monza," reconnait Merhi. "Mais les chances sont bonnes et dépendent de l’obtention de cette superlicence dans les temps. Je reste concentré sur ma saison en Formule Renault et je veux y décrocher le titre, mais si je pouvais faire cette pige en F1, ce serait sympa. Je n’en fais toutefois pas une priorité pour cette saison."

expand_less