Formule 1

CVC loupe une vente de ses parts de la F1

Stroll n’est plus dans le coup

Recherche

Par Olivier Ferret

31 mai 2014 - 12:21
CVC loupe une vente de ses parts de (...)

En attendant une éventuelle entrée en bourse, un jour, de la Formule 1, CVC cherche toujours à vendre les parts qui lui restent à prix d’or. Un Québécois était sur les rangs, jusqu’à cette semaine.

Le montréalais Lawrence Stroll, qui a fait fortune dans le monde de la mode, était intéressé par l’achat de 5% des parts de la F1 environ. Stroll pèse environ 2 milliards d’euros selon Forbes, une fortune bâtie en ayant détenu les droits de marques telles que Ralph Lauren, Pepe Jeans et Tommy Hilfiger.

La presse québécoise rapport que Stroll est un passionné. Propriétaire du Circuit Mont Tremblant au Canada, il possède une vingtaine de Ferrari et pilote très souvent, en amateur.

Les négociations ont toutefois été rompues cette semaine, selon une information donnée par le Daily Mail.

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less