Formule 1

Brown a confiance en McLaren en vue de l’Indy 500

L’équipe est faite sur mesure pour l’événement

Recherche

Par Emmanuel Touzot

18 janvier 2019 - 16:24

Zak Brown estime avoir mis un maximum de chances du côté de McLaren pour réussir les 500 Miles d’Indianapolis en mai prochain. La voiture sera pilotée par Fernando Alonso, mais il comptera surtout sur Gil de Ferran et Bob Fernley pour superviser ce projet.

"Indianapolis est un endroit difficile qui ne nous rate pas si on se trompe" explique Brown. "Nous avons vu Rahal ne pas se qualifier là-bas avant, Penske pas se qualifier, Schmidt Peterson l’an dernier avec [James] Hinchcliffe, donc vous devez avoir une bonne base."

"Nous essayons de penser à gagner la course plutôt que de ne pas nous qualifier, mais ce sont deux les deux facettes différentes. Nous avons Gil de Ferran, qui a gagné la course plusieurs fois et qui a dirigé une équipe, donc il a évidemment beaucoup d’expérience."

"Bob Fernley, qui est responsable de l’assemblage, est retourné à Indy comme au bon vieux temps. On l’a fait venir parce que c’est un très bon opérateur et qu’il connaît bien Indy. Il est chargé de s’assurer qu’on embauche les bonnes personnes."

L’équipe est en train de constituer un détachement spécial pour aller courir la grande classique américaine, avec des ingénieurs piochés à Woking et ailleurs : "Nous n’avons pas encore annoncé le nom des candidats, mais l’ingénieur a remporté l’Indy 500 quatre fois au cours des 15 dernières années."

"Il est très connu. Nous avons un chef d’équipe qui était sur la voiture de Fernando en 2017, Michael Andretti a eu la gentillesse de le laisser nous rejoindre, donc nous avons une équipe très expérimentée qui utilise certaines des mains que nous avons chez McLaren."

"Nous avons des gens qui sont volontaires et disent qu’ils aimeraient participer à l’IndyCar ou qu’ils l’ont déjà fait. Je suis conscient que ça va être très difficile, mais je suis aussi très confiant quant au fait que nous allons nous y prendre de la bonne façon pour donner à Fernando une chance de gagner."

McLaren

expand_less