Formule 1

Brawn veut tester de nouvelles idées aérodynamiques dans les jeux vidéo

Virtuel et réel, les frontières s’estompent

Recherche

Par A. Combralier

13 juillet 2017 - 13:03
Brawn veut tester de nouvelles idées (...)

Comment rendre la F1 plus spectaculaire, plus proche des fans, sans pour autant mener des expérimentations hasardeuses et prendre le mauvais chemin ? Ross Brawn, le manager des sports mécaniques, négocie avec les équipes et écoute de près ce qu’elles ont à lui dire.

Mais il songe aussi à faire l’expérience de nouvelles réglementations au moyen des jeux vidéo et autres simulateurs de plus en plus sophistiqués – grâce aux moteurs de jeu rFactor et rFPro par exemple.

Il devient ainsi possible de tester virtuellement de nouveaux concepts aérodynamiques et de voir toutes leurs conséquences. Présent au F1 London Live hier, Ross Brawn en a dit plus sur une piste qu’il juge prometteuse.

« Il y a une énorme communauté d’eRacers qui pourraient potentiellement tester des environnements différents, des conditions variées, par rapport aux courses actuelles. Nous pourrons ensuite leur demander si la course auto s’est alors améliorée ou non. »

« Dans la communauté eRacing, si nous changeons les propriétés aérodynamiques des voitures, et si ces changements sont adoptés par la communauté, alors est-ce que cela créera une meilleure expérience de course ou non pour eux ? »

« C’est une piste qui n’est pas très éloignée des vrais simulateurs que les écuries utilisent actuellement. Beaucoup d’équipes de F1 utilisent des logiciels générés à partir des jeux vendus dans le commerce afin d’offrir un environnement plus réaliste pour leurs simulateurs. Il y a du potentiel dans ce domaine aussi pour nous, et nous l’explorons.

« Pour le moment, nous essayons de comprendre ce qui constitue une bonne course, ce qui rend une course formidable. Ce ne sont pas simplement les dépassements. Vous pouvez avoir une course formidable sans dépassement. Si vous avez deux voitures qui se battent l’une contre l’autre durant la majorité de la course, alors, il n’y aura peut-être pas de dépassement mais peut-être une course formidable. »

Ross Brawn et ses équipes rassemblent actuellement toutes les données nécessaires en F1 afin de constituer une base de travail nécessaire pour ce nouveau projet. Mais l’ancien ingénieur de Ferrari a aussi une autre idée derrière la tête : un jeu de F1 virtuel qui pourrait être joué en simultané des Grands Prix, le dimanche.

« Nous envisageons sérieusement, concernant le eRacing, d’engager les fans durant la course elle-même. Donc comment créer un environnement dans lequel nous avons un événement en direct et des fans qui puissent courir avec leurs propres voitures durant cette course ? Donc, par exemple, une voiture de sécurité entre en piste [dans la réalité, en pleine course]. Et les joueurs doivent y réagir dans leur environnement. Le potentiel dans ce domaine est immense. »

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less