Formule 1

Brawn fonde beaucoup d’espoirs dans le règlement 2019 pour les dépassements

Des attentes trop élevées ?

Recherche

Par Valentin Vilnius

14 novembre 2018 - 18:15

Le Grand Prix du Brésil fut particulièrement animé, mais a tout de même laissé un goût doux-amer dans la bouche de Ross Brawn. Le manager des sports mécaniques a remarqué la difficulté de monoplaces au rythme similaire, à se dépasser et faire la course entre elles. Ce constat encourage forcément Liberty Media et la FIA dans leur volonté de simplifier le règlement aérodynamique l’an prochain, pour permettre aux F1 de davantage se suivre.

« Une fois de plus nous avons vu, au Brésil, que quand l’écart de performance entre deux voitures est plus ou moins le même, alors, dépasser est presqu’impossible » regrette Ross Brawn. « Cela soulève cette question : comment faire en sorte qu’il soit plus facile de dépasser une voiture devant vous ? »

« Durant la saison 2018, nous avons fait des progrès significatifs en vue de définir le règlement technique de l’an prochain, surtout au sujet de ce domaine-clef, qui est l’aileron avant. Ces dernières semaines, nous avons peaufiné les détails. »

Selon les ingénieurs, les conséquences positives du règlement 2019 devraient être somme toute limitées (lire notre information parue plus tôt ce jour). Ross Brawn est un peu plus optimiste.

« Notre travail de simulation et les données venant des équipes – nous avons étroitement travaillé avec elles – nous disent que les effets sont tangibles, même si nous sommes bien conscients que la preuve définitive ne sera apportée que par le Grand Prix d’Australie, en mars prochain. Les changements introduits sont une première étape importante, mais pas nécessairement exhaustive, dans la perspective de préciser les nouvelles règles techniques et sportives qui définiront le futur de la F1 sur le long terme. »

Comme prévu, le règlement 2019 est ainsi un prélude du règlement 2021, qui introduira des changements de plus grande importance.

« C’est un avant-goût de ce que nous définissons pour 2021. Et nous sommes satisfaits de ce que nous avons déjà réussi pour 2019. Mais clairement, nos attentes sont élevées, même sur le court terme. Cette année, la F1 a produit des courses vraiment excitantes. Je pense immédiatement à Bakou, Shanghai, Silverstone et Mexico. Et tous les signes convergent pour montrer qu’il y aura davantage de courses excitantes l’an prochain. »

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less