Formule 1

Brawn : Les constructeurs devront aider un éventuel nouveau motoriste

A défaut de changer les moteurs pour 2021

Recherche

Par Olivier Ferret

14 décembre 2018 - 08:01
Brawn : Les constructeurs devront (...)

Liberty Media et la FOM ne veulent pas laisser l’impression que la Formule 1 n’avance pas sur le sujet des règles de 2021... ou pire, qu’ils auraient cédé face aux motoristes.

Si les V6 turbo hybrides devraient garder la même base, Ross Brawn a tenu à annoncer que les constructeurs actuels devraient respecter de nouvelles règles qui permettront à un nouveau motoriste d’entrer dans le sport, dont le partage de pièces et de technologie !

"Nous avons trouvé un compromis puisque les motoristes actuels ne souhaitent pas changer de fusil d’épaule. Il va y avoir des règles qui obligeront les motoristes déjà engagés à aider les nouveaux. Il y aura des pièces et de la technologie qui devront être partagées si c’est requis," annonce le directeur sportif de la F1.

Brawn admet que "nous souhaitions un changement plus radical mais c’est toujours un bon pas dans la bonne direction. Il y aura aussi des choses qui permettront à un pilote d’avoir davantage la main sur ce que fait son moteur, ce qui est aussi une bonne chose pour le sport."

Et Brawn assure que cette idée a le soutien de Mercedes, Ferrari, Renault et Honda.

"Il y a eu une reconnaissance de leur part sur le fait qu’ils ne peuvent pas fermer la porte derrière eux. Si nous commençons à avoir un intérêt sérieux de la part d’un autre constructeur ou fournisseur, ils doivent coopérer pour aider ce motoriste à entrer en F1."

Voilà une idée qui pourrait séduire Aston Martin, allié à Cosworth. Pas sûr toutefois que Porsche accepterait, sur le plan de l’image, de recevoir l’aide d’un constructeur concurrent !

FOM (Liberty Media)

FIA

expand_less