Formule 1

Boullier espère se passer d’un pilote payant

Il prend son temps

Recherche

Par Olivier Ferret

27 septembre 2013 - 20:18
Boullier espère se passer d’un pilote (...)

Nous ne devrions pas connaître très rapidement le successeur de Kimi Raikkonen chez Lotus. Eric Boullier a fait le point aujourd’hui, avant le Grand Prix de Corée. Aucune certitude encore mais un souhait : se passer d’un pilote payant ou accompagné de sponsors, même si Enstone en aurait bien besoin.

"Nous ne cherchons pas simplement un successeur à court terme. Notre réflexion se situe en fonction des cinq prochaines années. Nous pouvons nous permettre d’être patients, de demander aux postulants d’attendre le temps que nous mettions en place notre stratégie pour les prochaines années," commence Boullier.

"J’espère ne pas avoir à tenir compte de l’aspect commercial au moment de prendre la décision sur les pilotes, parce que nous avons fait de gros efforts pour établir notre solidité financière, sans avoir besoin de recourir aux sponsors d’un pilote. Nous voulons le line-up le plus fort possible afin de prolonger la progression de ces dernières saisons, c’est la priorité."

C’est maintenant presque une certitude, Romain Grosjean devrait être chez Lotus l’année prochaine. Le jugement du patron de Lotus est très positif sur le Français.

"Comme Kimi va s’en aller, Romain sait qu’il a la possibilité d’impliquer l’équipe plus autour de lui. Si vous regardez les cinq dernières courses, il a été très bon. Depuis l’Allemagne, tout le monde a constaté qu’il avait clairement eu un déclic et ses progrès sont visibles à chaque course. Que nous jouions le podium ou que nous soyons en difficulté, ses performances ont toujours été au niveau de celles de Kimi, ce qui n’est pas un mince exploit, compte tenu du calibre de son équipier."

"Le Romain de ces deux derniers mois est celui que nous pensions qu’il deviendrait. Et j’espère qu’il va continuer à progresser. S’il poursuit sur cette voie, cela voudra dire qu’il est ‘dedans’ et qu’il obtient les résultats dont nous le savons capable, ce qui sera très positif pour ses perspectives en vue de 2014," confirme Boullier.

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less