Formule 1

Boullier admet avoir pris un risque en gardant Petrov

Un pari payant sur la saison ?

Recherche

Par Olivier Ferret

30 mars 2011 - 13:20
Boullier admet avoir pris un risque (...)

Vitaly Petrov a reçu les félicitations de toute l’équipe Lotus Renault GP pour son premier podium dimanche. Un résultat inattendu pour tous les observateurs et même pour Eric Boullier, le patron, qui admet avoir pris un risque en conservant les services du Russe cet hiver pour la saison 2011.

"Ce n’était pas une décision facile parce que je n’aurai eu aucune excuse s’il avait failli une deuxième année. Il a bien réagi, il semble qu’on ait réussi quelque chose avec lui. L’an passé il a eu de bonnes courses mais il y a aussi eu des erreurs. Je lui ai alors mis beaucoup de pression. J’ai pris beaucoup de temps pour lui parler, comprendre ce qui n’allait pas et pourquoi il faisait toutes ces erreurs. On a mis en place un environnement pour l’aider à comprendre la culture anglaise et, disons-le, la culture de la Formule 1," explique le Français.

"Nous avons aussi dû l’aider à améliorer sa communication à propos de la voiture, lui trouver un moyen d’exprimer ses messages pour améliorer sa performance mais aussi lui faire comprendre ce que l’équipe attendait. Il s’est engagé à être plus proche de nos attentes mais aussi physiquement, en déménageant en Angleterre," poursuit Boullier.

Cette année Lotus Renault GP ne pourra pas compter sur les services de Kubica, qui va commencer une longue rééducation de plusieurs mois. Petrov s’est dit prêt à endosser le rôle de leader (après la contre-performance d’Heidfeld) mais Boullier souhaite rester prudent à ce sujet.

"Vous ne pouvez donner un rôle de leader à un jeune qui n’a qu’une année d’expérience en Formule 1 et qui a démarré sans avoir fait un seul kilomètre à bord d’une F1. Mais s’il réussit à prendre ce rôle, j’en serais heureux et s’il continue à répéter les performances qu’on a vu ce week-end, je serais plus qu’heureux !"

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less