Formule 1

Bottas se doutait qu’il ne pourrait pas résister à Vettel

Avec le recul, il aurait fallu s’arrêter

Recherche

Par Emmanuel Touzot

10 juillet 2018 - 17:05
Bottas se doutait qu’il ne pourrait (...)

Valtteri Bottas n’a pas été surpris de voir Sebastian Vettel lui ravir le commandement du Grand Prix de Grande-Bretagne à quelques boucles de l’arrivée. Le pilote Ferrari était en pneus plus frais et préparait son attaque depuis plusieurs tours en tentant des dépassements dans le virage où il a finalement réussi sa manœuvre.

"Ce n’était qu’une question de temps" admet Bottas. "C’était évidemment décevant à ce moment là, mais en voyant tour après tour ce qu’il se passait et comment mon grip évoluait, je n’ai rien pu faire."

Bottas était d’accord avec l’idée de ne pas s’arrêter pour récupérer la bonne position en piste, et a totalement soutenu la tactique de son équipe, mais il reconnaît à posteriori qu’il aurait certainement dû rentrer aux stands en même temps que ses rivaux pour terminer en gommes neuves.

"Je pense que sans la voiture de sécurité, et je m’avance peut-être un peu, j’ai l’impression qu’on avait l’avantage du rythme face à Ferrari, avant qu’elle n’arrive. Je me rapprochais de Sebastian et nous avions l’avantage à la fin du premier relais. Le deuxième relais allait forcément être très long."

"Nous avons pris le risque de rester dehors, de tenter de gagner la course, car c’est toujours plus difficile de dépasser avec une voiture similaire. Honnêtement, à ce point, quand nous sommes restés en piste, si l’équipe m’avait demandé si je préférais tenter la victoire ou assurer la deuxième place, bien sûr que j’aurais choisi la victoire. Mais avec du recul, le résultat aurait été meilleur avec un arrêt, c’est un fait."

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less