Formule 1

Bottas n’est pas totalement à blâmer pour sa mauvaise saison

Mika Salo explique pourquoi

Recherche

Par Olivier Ferret

6 décembre 2018 - 14:25

Valtteri Bottas n’a pas connu une bonne saison 2018 et le principal intéressé l’a reconnu : il va devoir hausser son niveau de jeu face à Lewis Hamilton l’an prochain.

Mais tout n’a pas été de la faute du 2e pilote Mercedes F1 cette année, comme le souligne son compatriote, l’ancien pilote de F1 Mika Salo, aujourd’hui consultant pour la télévision.

Tout d’abord, se critiquer autant soi-même, est-ce une bonne chose ?

"Selon moi, oui, c’est bien de le dire publiquement. Il dit aussi au moins qu’il a identifié ses points faibles et il va travailler dessus cet hiver afin qu’ils disparaissent l’an prochain," explique Salo.

"Valtteri n’a de toute façon pas d’autre choix que d’appuyer sur le bouton ’reset’ et de repartir du bon pied l’ année prochaine."

Salo rappelle que Bottas aurait dû gagner deux courses au moins cette année. Une crevaison l’en a empêché à Bakou, des ordres d’équipe en Russie.

"En fait tout est allé un peu de travers pour lui cette année. Mais Bakou ça a vraiment été un coup dur. Parce que si ça n’était pas arrivé, il aurait pris la tête du championnat. Qui peut bien savoir comment la saison se serait déroulée après ça."

Salo estime que Bakou n’est qu’un exemple du fait que comment 2018 n’a pas été que de la faute de Bottas.

"Il y a eu tant de petites choses qui ont été juste de la malchance, pas des erreurs de Valtteri. Cela a certainement eu un impact direct assez négatif sur son mental."

Mercedes

expand_less